Peur d'être égoïste

L'égoïsme est selon vous un défaut? Vous avez peur de perdre la relation à l'autre si vous pensez trop à vous?
Et si vous n'étiez justement PAS ASSEZ égoïste!?
 
Vous avez du mal à respecter vos propres besoins ?
Vous faites toujours passer l’autre avant vous ?
Avez-vous reçu une éducation traditionnelle qui vous apprend qu’il faut d’abord penser à l’autre !?
L’égoïsme a une connotation négative pour vous ? 
 
En effet, il est souvent considéré comme plus évolué de s’occuper des autres, de ce qu’ils veulent, plutôt que de savoir ce qui est bon pour soi.
 
La peur d’être égoïste nourrit la dépendance au pouvoir
 
Pourtant, un égoïsme sain et bien intégré est une chose indispensable pour toute personne qui souhaite savoir ce qui est bon pour elle, être bien avec elle-même et avoir toutes ses ressources pour faire sa place dans le monde et parmi les autres, etc.
 
D’autre part, la peur ou le rejet de l’égoïsme crée les conditions pour que vous soyez dépendant au pouvoir. Vous pouvez ainsi être dépendant au pouvoir de l’autre (par ex. relation toxique, soumission, etc.) mais vous pouvez aussi pouvez avoir du mal avec l’exercice de votre propre pouvoir.
 
La peur d’être égoïste dérive de la peur de son propre pouvoir
 
Votre peur d’être égoïste, votre difficulté à être égoïste ou votre rejet de l’égoïsme dérive de la peur de votre propre pouvoir. Elle indique que vous manquez de ressources au niveau de votre plan de conscience du « guerrier ».   
 

Problématiques liées

  • Problèmes de relation à soi
  • Problèmes relationnels
  • Dépendances

Voir aussi:

 

Témoignages

Lisez les témoignages relatifs à la peur d'être égoïste: 137 

Témoignage N°119 
Loana - Liège (Province)
Thérapie brève et Coaching personnel: 3 séances
 
 

 "Je suis venue chez vous en ne sachant pas très bien pourquoi je venais. En effet, j'ai une belle vie "un travail, des amis géniaux, une famille sur qui je peux compter, des supers hobbys, l'argent pour partir en vacance et réaliser mes rêves MAIS malgré tout cela il y avait quelque chose qui n'allait pas. De temps à autre il me prenait l'envie de pleurer sans raison, j'avais de plus en plus un certain mal être qui s'installait lorsque je devais me rendre quelque part (foule). Lors de la première séance, vous avez défini le problème. Je n'avais pas encore fait le deuil de ma tante qui était pour moi comme une deuxième maman et le fait qu'un autre évènement traumatisant s'est passé cette année, cela a réveillé les vieilles blessures. Lors de la deuxième thérapie, nous avons traité le problème. Emotionnellement c'était hard car je pleurais tout le temps et il est vrai que les séances d'hypnose m'ont fort fatiguée. Mais quel apaisement par la suite. Un réel retournement de situation. Depuis que ma tante était décédée il m'était impossible de dormir sans une lumière allumée. Le jour même de la 2ème séance, je me suis retrouvée au lit dans le noir total sans aucune peur,... ça m'a surprise car j'ai éteint la lumière sans m'en rendre compte. Depuis lors, je dors toujours sans lumière (vive le gain d'électricité). Je ne concevais pas du tout d'avoir quelqu'un dans ma vie ou même d'avoir un enfant (la raison d'après vous, c'est de nouveau le choc de la perte de ma tante). Quand je sortais avec quelqu'un, j'avais une certaine angoisse à l'idée de me dire que ça pouvait peut être durer. Je n'ai toujours personne actuellement mais je suis contente d'avoir fait le pas de me dire que je peux concevoir d'avoir "ma famille" et que le fait d'avoir quelqu'un n'est pas forcément une chose négative. Que la vie n'est pas forcément moins belle à 2 ou + car elle sera différente de la belle vie que je mène. Si je reste seule, je ne serais pas malheureuse non plus. Lors de la 3ème thérapie, nous avons rectifié 2-3 petites peurs qui étaient toujours présente et nous avons travaillé aussi sur mes autres peurs ainsi que sur les croyances. Je peux vous dire que je ne vois plus l'égoïsme comme un défaut et que ça change ma vie au quotidien. Je suis plus confiante et plus sereine. Je ne vous remercierais jamais assez pour ce que vous avez fait pour moi. Je vous recommande fortement auprès des personnes qui liront mon expérience."

 
 

Pour aller vers la solution...

Evoluez pour vous libérer de la peur de l'égoïsme et des peurs liées et intégrer un sain égoïsme en soi!

Votre peur d'être trop centré sur vous et d'oublier les autres ainsi que les problématiques qui en découlent peuvent trouver une solution rapide et efficace avec la Thérapie Intégrale® et le Coaching Intégral orientés vers des d'objectifs de développement personnels et relationnels. - Liège

FAQ

1. Quelles sont les causes de la peur de l’égoïsme ?

Les causes sont multiples. Il est nécessaire que vous compreniez que cette capacité de savoir ce qui est bon pour soi, de s’occuper de soi avant l’autre est directement liée au plan de conscience du guerrier (Rouge dans la Spirale Dynamique) par lequel nous transitons et que nous devons intégrer en nous.
 
Ce degré d’intégration de l’égoïsme est dans un premier temps lié à votre niveau de développement. C’est ainsi que si vous avez arrêté votre développement vertical au niveau « bleu » de la Spirale Dynamique, soit le niveau de conscience traditionnel, il est plus probable que vous rejetiez plus l’égoïsme qu’une personne actualisée aux niveaux supérieurs (orange, vert, jaune, etc.). 
 
Cependant, là où cela devient problématique, c’est lorsqu’une personne atteint un certain de degré de développement vertical mais qu’elle ne peut avoir suffisamment accès à un égoïsme sain pour vivre sa vie. 
 
La conséquence est une augmentation du stress. Il est alors temps de se libérer de blocages du passé pour avoir un meilleur accès à cette ressource nécessaire.
 
Les personnes qui ont peur d’être égoïstes ont très souvent eu dans leur entourage, des personnes qui avaient justement mal incarné cet égoïsme juste et sain. Un père violent et autoritaire ou qui a des problèmes avec l’alcool, une mère très aimante créant des liens fusionnels avec ses enfants, etc.
 
Il trouve aussi très souvent son origine dans un problème de fragilité affective (deuils non effectués, ressentis de manque, abandon, tristesse, etc.) qui empêchent à leur tour une correcte intégration du plan de conscience lié à la défense du territoire de la personne.
 
Les problèmes de colère du passé empêchent également cela tout comme les problèmes de culpabilité, de peur de décevoir les autres, etc.
 

2. Si je rejette l’égoïsme, est-ce que c’est bien ?

De façon paradoxale, si vous êtes une personne qui n’a jamais connu le modèle du sain égoïsme, vous allez vous interdire toute forme d’égoïsme et vous couper de vos besoins et vous allez finir par tomber dans l’excès, tout comme les personnes auxquelles vous ne souhaitez pas ressembler.
 

3. J’ai toujours entendu dire que l’égo est une mauvaise chose !

Le mot « égo » a plusieurs significations en fonction du contexte. Votre égo n’est pas une finalité en soi mais une étape de votre développement qui se doit d’être correctement intégré en vous et transcendé par d’autres systèmes de valeur. Il n’y a donc aucune raison de le rejeter ou de le détruire, ce qui est impossible.
 
Plus vous évoluez – et pour autant que votre évolution se fasse correctement – moins vous êtes égoïste du fait que votre cercle d’intérêt et de compassion s’élargit. Cependant, aussi évolué(e) que vous soyez, vous devez conserver un certain égoïsme afin que vous puissiez utiliser cette ressource en fonction des circonstances.
 

4. Est-ce que je risque de devenir trop égoïste si je ne l’ai jamais été ?

Non, si vous ne l’avez jamais été, en vous libérant, vous ne pourrez qu’incarner un sain égoïsme qui peut toutefois surprendre les personnes dans votre entourage.
 

5. Mon entourage va-t-il souffrir si je deviens plus égoïste ?

Si vous aviez l’habitude de vous soumettre et de faire les 4 volontés de votre entourage, cela peut surprendre les personnes avec qui vous êtes en contact après un travail de changement. En effet, soudain, vous allez dire ce que pensez, vous allez recadrer votre mari et vos enfants, etc.
 
Cependant, et dès lors que vous évoluez, que vous devenez une personne qui a plus accès à ses ressources et donc qui est plus intégrée et plus intègre, vous aidez les personnes autour de vous à emprunter également le chemin de l’évolution.
 

6. Comment faire pour développer un égoïsme sain chez moi ?

La Thérapie Intégrale® et le Coaching Intégral peuvent vous y aider très rapidement, pour autant que vous ayez l’intention d’évoluer.
 
 
 
keyboard_arrow_up