Science des systèmes

L'organisation des systèmes évolutionnaires - Thérapies brèves, Coaching de vie et professionnel à Liège

science-systemesLa conscience humaine est un système évolutionnaire qui maintient sa structure au travers du métabolisme de l'énergie

La science des systèmes contemporaine est apparue dans les années 1970 dans une tentative de réconcilier les domaines de la physique et de la biologie et a culminé avec les œuvres du philosophe des sciences Hongrois Ervin László dans les années 2000.

En effet, la physique classique et le second principe de thermodynamique démontrent que tout système tend naturellement à passer d’un état d’ordre à un état de désordre ou de plus grande entropie tandis que la biologie montre un processus d'auto-transcendance, c’est-à-dire de moindre entropie.

La grande découverte de la science des systèmes par le physicien et chimiste belge d'origine russe Ilya Prigogine est que tous les systèmes évolutionnaires conservent leur organisation et résistent à l'entropie au travers du métabolisme de l’énergie.

La science des systèmes démontre aussi que les domaines subjectifs et intersubjectifs emploient des méthodes similaires et avancent dans la même direction que les formes objectives observées dans la matière et la vie.

Selon la philosophie intégrale, l’équivalent de l’énergie qui nourrit et maintient l’organisation des structures systémiques de la conscience et de la culture consiste en sens et valeurs.

La science des systèmes est indispensable à la philosophie intégrale car elle lie les 3 grands domaines de l’évolution au niveau fondamental.

Retour vers la philosophie intégrale

keyboard_arrow_up