Vaincre ses peurs

Comment identifier et vaincre ses peurs irrationnelles? L'hypnose peut-elle aider?
Découvrez les peurs courantes, comment vous en libérer et de nombreux témoignages!

peursVous êtes conscient de certaines de vos peurs!?
Mais êtes-vous conscient de l'ensemble de vos peurs?

Les peurs dont peuvent souffrir un individu sont diverses et variées: la peur de ne pas être à la hauteur, la peur du vide, la peur de ne pas être aimé, la peur d'être abandonné, la peur du regard de l'autre, la peur de prendre du poids, la peur des araignées, etc. Lorsque ces peurs sont exagérées, on parlera plutôt de phobie.

Toutefois, bien que souvent invalidante, la peur est aussi une émotion utile qui nous permet de nous protéger. C'est ainsi que la peur nous invite parfois à passer à l'action quand notre sécurité ou notre survie est en jeu... mais il est vrai que trop de peur paralyse et occasionne une souffrance mentale et émotionnelle difficile à supporter.

Ces peurs fonctionnent alors comme des croyances qui fixent les limites de nos comportements et nous empêchent de vivre pleinement. 

Peurs courantes

Spirale dynamique Saines peurs Peurs pathologiques courantes
Conscience archaïque Peur de la mort physique Peur excessive de la mort physique
    Peur d'avoir un accident
    Peur de la maladie
    Terreur
   

Insécurité physique

Conscience tribale Peur d'être sans relations

Peur de l'abandon

   

Peur d'être seul

   

Peur d'être rejeté

   

Peur de ne pas être aimé

    Peur de souffrir affectivement
    Peur de la relation amoureuse
Conscience du guerrier Peur de perdre son pouvoir Peur d'être égoïste
    Peur de faire le mal
    Peur d'être manipulé
    Peur de faire le mauvais choix
    Peur d'être dominé
Conscience traditionnelle Peur de ne pas respecter les règles Peur d'être jugé
    Peur du regard de l'autre
    Peur de la critique
    Peur de décevoir
Conscience moderne Peur de ne pas être performant Peur de perdre le contrôle
    Peur de l'échec
    Peur de ne pas être compétent
    Peur de ne pas être à la hauteur
Conscience postmoderne Peur d'exclure Peur de la hiérarchie
    Peur de discriminer
    Peur de rejeter l'autre
Conscience intégrale Peur de ne pas voir le sens global

 

   

 

Peurs pathologiques reposant sur plusieurs niveaux de conscience  

Peur de devenir comme sa mère ou son père

   

Peur de l'inconnu

   

Peur de la foule

   

Peur de perdre le contrôle

   

Peur de montrer ses émotions

   

Peur de se tromper

 

 

 

 

 

Témoignages

Lisez les témoignages relatifs aux peurs: 128 - 124 - 119 - 118 - 114 - 113 - 96 - 95 - 87 - 86 - 84 - 77 - 60 - 57 - 46 - 45 - 37 - 13 -11

Témoignage N° 128
Luce - Prov. Liège
Thérapie brève et Coaching de vie: 4 séances
 
 

Du aux événements de la vie des sentiments négatifs sont apparus dans ma vie. Anxiété, peur de faire des choix, dire non, et par moment l'envie de quitter ce monde....tout ses sentiments empêchaient de vivre sereinement.
Après 4 séances chez Monsieur Marthoz je suis arrivée à lâcher prise sur chaque sentiments négatifs qui m'empêchait d'être sereine.Je suis aujourd'hui équilibrée et relativise chaque situation.
Merci Monsieur Marthoz.
Meilleurs voeux à vous et vos proches.

 

 

Témoignage N°124
Anne - Prov. de Liège
Thérapie brève et Coaching de vie: 4 séances
 
 
C’est naturellement avec plaisir que je témoigne de mon expérience de thérapie avec vous.
Lorsque je suis venue vous voir, mon unique souhait était de comprendre et de remédier à mon lien conflictuel et passionné avec la nourriture qui m’entrainait dans une voie de yo-yo depuis mon adolescence.
 
Notre premier entretien m’a permis de comprendre ce qui se cachait derrière ce problème de poids et aussi de prendre conscience d’autres problèmes moins légers, plus inconscients.
 
Lorsque vous m’avez parlé de couper le cordon avec mes garçons, je vous avoue que j’ai hésité mais il y avait quelque chose dans votre discours qui m’a touchée surtout quand vous avez évoqué leur peur de me décevoir qui me renvoyait à ma propre peur de décevoir mon père.
 
Au fil des séances, je n’ai pas compris de suite que couper le cordon ne signifiait pas perdre mes garçons, qu’être moins triste de l’absence de ma fille ne signifiait pas non plus oublier ma fille…
 
Pour la première fois, je me suis laissé faire, je vous ai fait confiance, je lâchais prise et surtout… je ne me suis pas retrouvée dans un dialogue à essayer de comprendre le pourquoi du comment, à retourner dans ma petite enfance pour analyser les liens avec ma mère et ses propres liens avec la sienne… En allant chez vous, j’ignorais ce que j’allais découvrir mais je suis sortie de ma zone de confort, pour la première fois, ce n’est pas moi qui ergotais, qui ressassais, qui analysais, qui essayais de comprendre, de justifier ou que sais-je encore.  On peut mentir à son psychologue en thérapie, même involontairement, on évoque notre ressenti.  Chez vous, ça ne s’est pas déroulé ainsi… vous partez d’un postulat d’avenir meilleur et faites table rase du passé, c’est vous qui avez fait le boulot, je n’ai fait que vous suivre, que vous faire confiance et ça a fonctionné. 
 
Et depuis…
 
Pas une seule fois, pas une seule, je n’ai eu de crise d’insomnie depuis notre dernière entrevue…  
 
Pas une fois, je ne suis partie en vrille dans ma tête à régler des comptes , à regretter de ne pas avoir dit ceci ou cela, à refaire le passé.  
 
Lorsque je pense à ma fille, il n’y a plus de colère ni de rancoeur, certes la tristesse de l’absence, le manque toujours présent mais aussi au fond de moi, un apaisement, une foi vers le futur.
 
Il y a toujours autant d’amour entre mes garçons et moi  mais je sens que je lâche prise par rapport à eux. Je leur ai rappelé qu’ils devaient avancer dans la vie sans crainte de me décevoir en faisant leurs propres choix. 
 
Parfois lorsqu’un événement me dérange, j’imagine un récipient et je le mets dedans puis je visualise le couvercle que je visse etc.  Vous n’imaginez pas comme on se sent bien après cela…
 
Mieux encore, vous m’avez ouvert une porte vers la sérénité, vers un sacré recul par rapport aux choses tristes ou déplaisantes et je sens que ma prochaine décénnie (je vais avoir 50 ans dans quelques mois) se bâtira sur cette base-là.  
 
Merci  à vous…
 
PS : j’allais presque oublier de vous dire que je perds du poids tout en mangeant normalement… je pourrais vous raconter aussi à quel point mon rapport à la nourriture a changé mais je n’ai même pas encore pris la peine de me pencher sur ce phénomène… C’est comme ça tout bêtement...

 

Témoignage N°114 - PRO
Jacqueline - Liège (Province)
Thérapie brève et Coaching professionnel: 4 séances
 
En ayant fait quelques recherches sur internet, je recherchais une personne qui pouvait m'aider à surmonter toutes mes peurs, mes angoisses et surtout avoir confiance en moi car c'était très problématique dans ma vie personnelle qu'ainsi dans ma vie professionnelle. Je suis arrivée sur le site de Monsieur Marthoz, et vu tous les commentaires positifs qu'il y avaient, je me suis dis, allons- y ! J'ai contacté Monsieur Marthoz et j'ai eu un rendez-vous très rapidement et dès ma première séance, Il y a eu un changement rapide et très efficace. Je me sentais plus légère et moins angoissée. Au fur et à mesure que mon travail avancé, j'étais beaucoup plus sûre de moi et mes peurs s'envolaient. Ma confiance est revenue et j'appréhende moins les obstacles de tous les jours. Certes, j'ai encore quelques ajustements à travaillé sur moi mais je suis très très heureuse d'avoir pu faire ma thérapie avec Monsieur Marthoz car il a su réellement m'aider avec quelques techniques très efficaces. Et si une petite chute devrait survenir, c'est chez Monsieur Marthoz que j'y retourne les yeux fermés. Encore merci à vous d'avoir pu m'aider à être qui je suis .

 

Témoignage N° 84
Manon - Liège
Thérapie brève et Coaching personnel: 4 séances
 
Bonjour,
 
Etant une personne manquant d'assurance, très influencée par le regard des autres et les jugements, j'ai décidé à 34 ans de prendre ma vie en main et d'enfin m'écouter...mais comment m'y prendre?
 
Après quelques recherches, je suis tombée sur le site de M.Marthoz, il semblait correspondre à ce que je recherchais au niveau thérapeutique. 
Je lui ai donc envoyé un court mail représentatif de mon état d'esprit et de mon envie de changement, lui demandant de m'aider.
 
Il m'a reçue assez rapidement et j'ai tout de suite adhéré à son type de thérapie, où le mental n'a plus de place mais où on s'écoute vraiment, au plus profond de soi...
 
Séances après séances, finalement assez peu, quatre je pense, je me suis sentie changer, évoluer, me faire enfin confiance...Tout en passant parfois par des phases de doute.
 
Après quelques mois, ce sentiment perdure, je me sens enfin moi, je m'écoute et surtout je fais fi du regard des autres...quelle délivrance...
 
Cette thérapie a changé ma vie même si parfois mon mental refait surface, je sais que je peux compter sur M.Marthoz mais souvent j'arrive à me rassurer toute seule. 
 
Je suis enfin MOI! Merci

 

Témoignage N° 49
Henriette - Aywaille
Thérapie brève: 3 séances
 
Je suis donc venue vous consulter, car j'éprouvais de grandes difficultés à m'épanouir dans le cadre de mes études. En effet, j'ai choisi d'étudier la même profession que mon papa.(Mon papa est décédé depuis 10 ans.)
Je suis donc régulièrement en contact avec des personnes qui ont bien connu mon papa. A chaque rencontre avec ces personnes, je me sentais fragile, émue, nulle. Je complexais en pensant qu'on allait me comparer à lui. Je perdais donc tous mes moyens. Ces situations prenaient des proportions infernales avec des répercussions négatives dans ma vie de tous les jours.
J'ai décidé que tout cela devait s'arrêter!
Durant le premier entretien, Monsieur Marthoz m'a informé que le deuil de mon papa n'avait pas été fait, et cela expliquait certaines de ces situations difficiles.Durant la deuxième séance, j'ai pu grâce à Monsieur Marthoz, faire le deuil de mon papa. 
Assez vite, j'ai constaté les effets positifs. C'est impressionnant!
Je suis revenue pour une troisième séance pour travailler sur des peurs qui me hantaient. De nouveau, les résultats sont formidables!
Je regrette de ne pas avoir entrepris ce travail sur moi-même plus tôt!
 
Bonne journée, Monsieur Marthoz.

 

Témoignage N° 45
Hughe - Liège
Thérapie brève et Coaching de vie:7 séances
 
Merci de m'avoir redonné confiance en moi.
 
La première fois que j'étais venu, je n'y crois pas beaucoup. Mais fur à mesure des séances ça allait beaucoup mieux. J'étais venu pour plusieurs problèmes: 
 
-j'avais des problèmes avec mon enfance
-j'étais fort timide avec aucune confiance en moi.
-j'avais peur du regard des autres et de leurs jugements.
maintenant grâce à monsieur Marthoz. je me sens beaucoup mieux.
 
 Peurs - Phobie
Témoignage N° 38 
Sylvie - Liège
Thérapie brève: 2 séances
 

Les araignées sont des bêtes que tout le monde peut rencontrer, dehors, chez soi, n'importe où, où l'on va. La peur, nous ne savons pas toujours d'où elle vient, pourtant, il faut surmonter cette peur puisqu'à tout moment, on peut tomber nez à nez avec elles. Ce qui était mon cas, une peur, des palpitations, des blocages, du stress, des sueurs, je passais par toutes les sensations de panique, le jour où l'on se retrouve seul face à ce genre de bêtes, c'est la panique à bord. Et quand personne n'est là pour aider, c'est pas super. Du coup, j'ai opté pour une aide, une thérapie était pour moi quelque chose à essayer, afin de surmonter cette peur. Première séance, on se demande ce qu'on fait là, mais au final, après une séance de plus, je n'attendais qu'une chose, revoir une araignée afin de voir ma réaction, cette réaction je l'ai eu quelques jours plus tard. La panique n'est plus là, un petit sursaut, mais qui ne sursaute pas même devant souris ? c'est la même chose pour une araignée. Je n'arrive pas à les écraser, ça c'est peut être un peu dur pour moi, mais si je ne les vois plus, ce n'est plus important, hors avant, fallait absolument la retrouver, l'écraser, afin d'être sur qu'elle n'existe plus. Je vis beaucoup mieux. Je ne regarde plus à gauche et à droite en rentrant dans ma cuisine, ou ma salle de bain. Alors je dis encore merci pour cette aide qui m'a été très utile.

 

Témoignage N° 37 - PRO
Julie - Seraing
Thérapie brève et Coaching professionnel: 5 séances
 
Je suis venue consulter Monsieur Marthoz pour plusieurs choses.
 
1) rancunes et ruminations envers les parents ce qui me causait beaucoup de tort.
 
2) Peurs et phobies.
 
3) Problèmes d'entente avec les collègues de travail.
 
Dès notre première rencontre, Monsieur Marthoz, à pris note de tous les points à améliorer.
 
A la seconde scéance , il s'est attaqué au problème de la "mère" et par la suite au problème du "pere". Je dois dire que la raucune, la haine, la rumination que j'avais pour eux ont laisser une grande place à une paix interieure. Le lâcher prise s'est installé.
 
En ce qui concerne les peurs et les phobies, je me sens beaucoup plus calme, j'appréhende beaucoup moins les événements.
 
Et pour terminer avec le problème des collègues, je ne sais pas si les relations ont changé où si s'est moi qui ai probablement changé, mais sur ce point, je suis plus relax sur mon lieu de travail.
 
Je voulais, Monsieur Marthoz, très sincèrement vous remercier pour toute l'aide et les bienfaits de cette thérapie. Je reprendrai contact avec vous, mais pour d'autres domaines, dès que je pourrais.

 

FAQ

Pourquoi avons-nous peur ?

Nous avons peur pour rester dans l'axe de l'évolution de la conscience.

Toutes nos peurs sont-elles utiles?

Oui. Toutes nos peurs nous maintiennent dans l'axe de l'évolution de notre conscience, y compris celles qui sont pathologiques.

Nos "saines" peurs sont essentielles car elles nous montrent la direction opposée à l'évolution de notre conscience: la peur de la mort, liée à notre conscience archaïque, nous permet d’assurer instinctivement notre survie physique, la peur d’être sans relation, liée à notre conscience tribale, nous permet de rester en contact avec d’autres, etc.

Toutes nos autres peurs sont pathologiques. Elles sont l'expression de conflits de valeurs entre les niveaux de notre conscience et nous indiquent que la mécanique de transcendance et d’intégration de notre conscience n'est pas optimale. Sans elles, nous n'aurions plus de "rappel à l'ordre" et nous risquerions de ne plus participer à l’évolution de la conscience.

 

Pour aller + loin...
 
La Thérapie brève intégrale ou le Coaching Intégral en vous aidant à évoluer vers des objectifs de développement personnel, relationnel ou professionnel peuvent vous permettre de vous libérer rapidement des peurs qui participent aux conflits de valeurs entre les divers niveaux de votre conscience.
 
Mon engagement: vous offrir le prix de la 1ère séance si, à l'issue de celle-ci, je n'ai pas l'intime conviction de pouvoir vous aider par rapport à vos demandes de bien-être et/ou de développement personnel, relationnel et/ou professionnel.

 

 
 
keyboard_arrow_up