Vaincre ses peurs

Évoluer pour se libérer de ses peurs - Thérapies brèves et Coaching professionnel à Liège

peurs

Vous êtes conscient de certaines de vos peurs!?
Mais êtes-vous conscient de l'ensemble de vos peurs?

Les peurs dont peuvent souffrir un individu sont diverses et variées: la peur de ne pas être à la hauteur, la peur du vide, la peur de ne pas être aimé, la peur d'être abandonné, la peur du regard de l'autre, la peur de prendre du poids, la peur des araignées, etc. Lorsque ces peurs sont exagérées, on parlera plutôt de phobie.

Toutefois, bien que souvent invalidante, la peur est aussi une émotion utile qui nous permet de nous protéger. C'est ainsi que la peur nous invite parfois à passer à l'action quand notre sécurité ou notre survie est en jeu... mais il est vrai que trop de peur paralyse et occasionne une souffrance mentale et émotionnelle difficile à supporter.

Ces peurs fonctionnent alors comme des croyances qui fixent les limites de nos comportements et nous empêchent de vivre pleinement. 

 

Peurs courantes

Spirale dynamique

Saines peurs Peurs pathologiques courantes
Conscience archaïque Peur de la mort physique Peur excessive de la mort physique
    Peur d'avoir un accident
    Peur de la maladie
    Terreur
   

Insécurité physique

Conscience tribale Peur d'être sans relations

Peur de l'abandon

   

Peur d'être seul

   

Peur d'être rejeté

   

Peur de ne pas être aimé

    Peur de souffrir affectivement
    Peur de la relation amoureuse
Conscience du guerrier Peur de perdre son pouvoir Peur d'être égoïste
    Peur de faire le mal
    Peur d'être manipulé
    Peur de faire le mauvais choix
    Peur d'être dominé
Conscience traditionnelle Peur de ne pas respecter les règles Peur d'être jugé
    Peur du regard de l'autre
    Peur de la critique
    Peur de décevoir
Conscience moderne Peur de ne pas être performant Peur de perdre le contrôle
    Peur de l'échec
    Peur de ne pas être compétent
    Peur de ne pas être à la hauteur
Conscience postmoderne Peur d'exclure Peur de la hiérarchie
    Peur de discriminer
    Peur de rejeter l'autre
Conscience intégrale Peur de ne pas voir le sens global

 

   

 

Peurs pathologiques reposant sur plusieurs niveaux de conscience  

Peur de devenir comme sa mère ou son père

   

Peur de l'inconnu

   

Peur de la foule

   

Peur de perdre le contrôle

   

Peur de montrer ses émotions

   

Peur de se tromper

   

 

 

 

FAQ

Pourquoi avons-nous peur ?

Nous avons peur pour rester dans l'axe de l'évolution de la conscience.

Toutes nos peurs sont-elles utiles?

Oui. Toutes nos peurs nous maintiennent dans l'axe de l'évolution de notre conscience, y compris celles qui sont pathologiques.

Nos "saines" peurs sont essentielles car elles nous montrent la direction opposée à l'évolution de notre conscience: la peur de la mort, liée à notre conscience archaïque, nous permet d’assurer instinctivement notre survie physique, la peur d’être sans relation, liée à notre conscience tribale, nous permet de rester en contact avec d’autres, etc.

Toutes nos autres peurs sont pathologiques. Elles sont l'expression de conflits de valeurs entre les niveaux de notre conscience et nous indiquent que la mécanique de transcendance et d’intégration de notre conscience n'est pas optimale. Sans elles, nous n'aurions plus de "rappel à l'ordre" et nous risquerions de ne plus participer à l’évolution de la conscience.

 

 

Témoignages

Témoignage N° 128
Luce - Prov. Liège - 4 séances
 

temoignage-femmeDu aux événements de la vie des sentiments négatifs sont apparus dans ma vie. Anxiété, peur de faire des choix, dire non, et par moment l'envie de quitter ce monde....tout ses sentiments empêchaient de vivre sereinement.
Après 4 séances chez Monsieur Marthoz je suis arrivée à lâcher prise sur chaque sentiments négatifs qui m'empêchait d'être sereine.Je suis aujourd'hui équilibrée et relativise chaque situation.
Merci Monsieur Marthoz.
Meilleurs voeux à vous et vos proches.

 

 

 

 

Témoignage N°124
Anne - Prov. de Liège - 4 séances
 
temoignage-femmeC’est naturellement avec plaisir que je témoigne de mon expérience de thérapie avec vous.
Lorsque je suis venue vous voir, mon unique souhait était de comprendre et de remédier à mon lien conflictuel et passionné avec la nourriture qui m’entrainait dans une voie de yo-yo depuis mon adolescence.
 
Notre premier entretien m’a permis de comprendre ce qui se cachait derrière ce problème de poids et aussi de prendre conscience d’autres problèmes moins légers, plus inconscients.
 
Lorsque vous m’avez parlé de couper le cordon avec mes garçons, je vous avoue que j’ai hésité mais il y avait quelque chose dans votre discours qui m’a touchée surtout quand vous avez évoqué leur peur de me décevoir qui me renvoyait à ma propre peur de décevoir mon père.
 
Au fil des séances, je n’ai pas compris de suite que couper le cordon ne signifiait pas perdre mes garçons, qu’être moins triste de l’absence de ma fille ne signifiait pas non plus oublier ma fille…
 
Pour la première fois, je me suis laissé faire, je vous ai fait confiance, je lâchais prise et surtout… je ne me suis pas retrouvée dans un dialogue à essayer de comprendre le pourquoi du comment, à retourner dans ma petite enfance pour analyser les liens avec ma mère et ses propres liens avec la sienne… En allant chez vous, j’ignorais ce que j’allais découvrir mais je suis sortie de ma zone de confort, pour la première fois, ce n’est pas moi qui ergotais, qui ressassais, qui analysais, qui essayais de comprendre, de justifier ou que sais-je encore.  On peut mentir à son psychologue en thérapie, même involontairement, on évoque notre ressenti.  Chez vous, ça ne s’est pas déroulé ainsi… vous partez d’un postulat d’avenir meilleur et faites table rase du passé, c’est vous qui avez fait le boulot, je n’ai fait que vous suivre, que vous faire confiance et ça a fonctionné. 
 
Et depuis…
 
Pas une seule fois, pas une seule, je n’ai eu de crise d’insomnie depuis notre dernière entrevue…  
 
Pas une fois, je ne suis partie en vrille dans ma tête à régler des comptes , à regretter de ne pas avoir dit ceci ou cela, à refaire le passé.  
 
Lorsque je pense à ma fille, il n’y a plus de colère ni de rancoeur, certes la tristesse de l’absence, le manque toujours présent mais aussi au fond de moi, un apaisement, une foi vers le futur.
 
Il y a toujours autant d’amour entre mes garçons et moi  mais je sens que je lâche prise par rapport à eux. Je leur ai rappelé qu’ils devaient avancer dans la vie sans crainte de me décevoir en faisant leurs propres choix. 
 
Parfois lorsqu’un événement me dérange, j’imagine un récipient et je le mets dedans puis je visualise le couvercle que je visse etc.  Vous n’imaginez pas comme on se sent bien après cela…
 
Mieux encore, vous m’avez ouvert une porte vers la sérénité, vers un sacré recul par rapport aux choses tristes ou déplaisantes et je sens que ma prochaine décénnie (je vais avoir 50 ans dans quelques mois) se bâtira sur cette base-là.  
 
Merci  à vous…
 
PS : j’allais presque oublier de vous dire que je perds du poids tout en mangeant normalement… je pourrais vous raconter aussi à quel point mon rapport à la nourriture a changé mais je n’ai même pas encore pris la peine de me pencher sur ce phénomène… C’est comme ça tout bêtement...
 

 

 

Témoignage N°119 
Loana - Liège (Province) - 3 séances

 temoignage-femme"Je suis venue chez vous en ne sachant pas très bien pourquoi je venais. En effet, j'ai une belle vie "un travail, des amis géniaux, une famille sur qui je peux compter, des supers hobbys, l'argent pour partir en vacance et réaliser mes rêves MAIS malgré tout cela il y avait quelque chose qui n'allait pas. De temps à autre il me prenait l'envie de pleurer sans raison, j'avais de plus en plus un certain mal être qui s'installait lorsque je devais me rendre quelque part (foule). Lors de la première séance, vous avez défini le problème. Je n'avais pas encore fait le deuil de ma tante qui était pour moi comme une deuxième maman et le fait qu'un autre évènement traumatisant s'est passé cette année, cela a réveillé les vieilles blessures. Lors de la deuxième thérapie, nous avons traité le problème. Emotionnellement c'était hard car je pleurais tout le temps et il est vrai que les séances d'hypnose m'ont fort fatiguée. Mais quel apaisement par la suite. Un réel retournement de situation. Depuis que ma tante était décédée il m'était impossible de dormir sans une lumière allumée. Le jour même de la 2ème séance, je me suis retrouvée au lit dans le noir total sans aucune peur,... ça m'a surprise car j'ai éteint la lumière sans m'en rendre compte. Depuis lors, je dors toujours sans lumière (vive le gain d'électricité). Je ne concevais pas du tout d'avoir quelqu'un dans ma vie ou même d'avoir un enfant (la raison d'après vous, c'est de nouveau le choc de la perte de ma tante). Quand je sortais avec quelqu'un, j'avais une certaine angoisse à l'idée de me dire que ça pouvait peut être durer. Je n'ai toujours personne actuellement mais je suis contente d'avoir fait le pas de me dire que je peux concevoir d'avoir "ma famille" et que le fait d'avoir quelqu'un n'est pas forcément une chose négative. Que la vie n'est pas forcément moins belle à 2 ou + car elle sera différente de la belle vie que je mène. Si je reste seule, je ne serais pas malheureuse non plus. Lors de la 3ème thérapie, nous avons rectifié 2-3 petites peurs qui étaient toujours présente et nous avons travaillé aussi sur mes autres peurs ainsi que sur les croyances. Je peux vous dire que je ne vois plus l'égoïsme comme un défaut et que ça change ma vie au quotidien. Je suis plus confiante et plus sereine. Je ne vous remercierais jamais assez pour ce que vous avez fait pour moi. Je vous recommande fortement auprès des personnes qui liront mon expérience."

 

 

Témoignage N°118 
Martine - Liège (Province) - 3 séances
temoignage-femme
Lorsque je suis venue vous voir, j'étais très angoissée quant à l'avenir de ma fille cadette. J'étais obsédée par sa santé; je ne m'accordais pas le droit d'éprouver de la joie ni d'avoir de projets.
 
Je vivais comme un automate tout en ayant peur de vivre et peur de vieillir (dépendance d'autrui).
 
Grâce à vous, j'ai pris conscience que je n'avais pas fait le deuil de mes parents alors que j'étais persuadée l'avoir fait.
 
3 séances ont suffit pour me libérer, m'apaiser.
 
J'ai pu lâcher prise; j'ai à nouveau des projets; je relativise les choses; je me sens plus légère et je m'accorde le droit d'être heureuse.
 
Certes, les soucis de santé de ma fille sont toujours d'actualité mais je n'anticipe plus, je vis le moment présent (ici et maintenant).
 
Un grand merci monsieur Marthoz.
 
 
 
Témoignage N°114
Jacqueline - Liège (Province) - 4 séances
 
temoignage-femmeEn ayant fait quelques recherches sur internet, je recherchais une personne qui pouvait m'aider à surmonter toutes mes peurs, mes angoisses et surtout avoir confiance en moi car c'était très problématique dans ma vie personnelle qu'ainsi dans ma vie professionnelle. Je suis arrivée sur le site de Monsieur Marthoz, et vu tous les commentaires positifs qu'il y avaient, je me suis dis, allons- y ! J'ai contacté Monsieur Marthoz et j'ai eu un rendez-vous très rapidement et dès ma première séance, Il y a eu un changement rapide et très efficace. Je me sentais plus légère et moins angoissée. Au fur et à mesure que mon travail avancé, j'étais beaucoup plus sûre de moi et mes peurs s'envolaient. Ma confiance est revenue et j'appréhende moins les obstacles de tous les jours. Certes, j'ai encore quelques ajustements à travaillé sur moi mais je suis très très heureuse d'avoir pu faire ma thérapie avec Monsieur Marthoz car il a su réellement m'aider avec quelques techniques très efficaces. Et si une petite chute devrait survenir, c'est chez Monsieur Marthoz que j'y retourne les yeux fermés. Encore merci à vous d'avoir pu m'aider à être qui je suis .
 
 
 
Témoignage N°113
Joanne - Liège (Province) - 5 séances
temoignage-femmeTémoignage :
Après un burn-out en 2010 et 7 ans de thérapie, ma situation personnelle tournait en rond. Chaque fois que j'essayais d'avancer dans la vie, de me libérer de mes angoisses et de ma souffrance morale, j'avais l'impression de me heurter à un mur.
J'étais dans une lutte permanente contre moi-même, une lutte épuisante et vaine.
Je ressentais une grande solitude, comme un vide béant dans la poitrine, quelque chose de très douloureux sans pouvoir la nommer.
 
Avec le soutien de mon mari et après avoir lu de nombreux témoignages plus que positifs, j'ai décidé de contacter M. Marthoz.
Je dois avouer que j'avais très peur d'affronter mes peurs et mes souffrances. M. Marthoz m'y a bien aidée.
 
Après chaque séance, j'ai ressenti une grande fatigue, parfois de la lassitude, comme si je venais de vivre une épreuve telle que le décès d'un proche par exemple.
Au fil des séances, j'ai enfin pu faire le deuil de personnes chères, pourtant disparues depuis de très nombreuses années.
Je me suis également sentie plus légère, l'esprit désencombré, le coeur libéré d'un poids et de souffrances familiales qui finalement ne m'appartenaient pas.
Je me suis débarrassée d'une culpabilité injuste que je traînais depuis l'adolescence.
 
Au terme de la thérapie, j'ai pu voir des changements inespérés s'opérer en moi :
 
- J'ai pris confiance en moi et en l'avenir,
- Je prends beaucoup plus soin de moi et pose mes limites; je me sens également plus féminine (le problème de la culpabilité et de la pression familiale ayant été réglé),
- En prenant confiance en moi et en osant défendre ma candidature, j'ai enfin réussi à changer de métier. Je ne ressens plus d'angoisse le dimanche à l'idée d'aller travailler le lendemain,
- Je ne ressens plus cette solitude trop connue, ni ce trou béant dans la poitrine,
- J'agis beaucoup plus au lieu de laisser mes peurs me submerger,
- J'appréhende les évènements avec plus de légèreté et avec les idées plus claires,
- Je me simplifie la vie,
- Ma maison était le reflet de mon état d'esprit : encombrée, oppressante, désordonnée. Depuis les séances, elle se désencombre petit à petit et tout est (quasi) rangé! 
 
M. Marthoz, un IMMENSE MERCI pour votre aide!
 
 
 
Témoignage N° 99
Léonna - Libramont - 4 séances
 
temoignage-femme"Il y a quelques mois, j'ai débuté une thérapie auprès de Monsieur Marthoz afin de venir à bout du manque de confiance que j'avais envers moi-même mais aussi envers les autres.
Même si j'étais quelque peu sceptique au début, certains témoignages publiés sur le site m'ont décidée à franchir le pas. Et en tout, il aura fallu seulement 4 séances pour constater une réelle évolution dans ma manière de penser et de réagir dans certaines situations (plus confiante en mes capacités, sans plus de peur du jugement des autres) . Même si je ne dispose pas encore d'une confiance à toute épreuve, chaque jour, de nouveaux petits défis me permettre d'affirmer que je gagne en assurance.
Certes, tous les problèmes ne sont pas résolus quand on referme la porte du cabinet, mais ces séances m'ont personnellement permis d'amorcer un changement positif dans ma vision des choses, et de travailler jour après jour au rétablissement de cette confiance perdue. "
 
Je vous remercie encore pour le travail réalisé ensemble. C'était réellement bénéfique.
 
Bien à vous, 
 
X
 
 
 
Témoignage N° 96
Marie-Louise - Plombières - 3 séances
 
temoignage-femme(...) Concernant le suivi fait chez vous, j'en suis toujours satisfaite. Il m'a permis de faire sortir mes émotions par rapport à différents événements et personnes, de les accepter et de les lâcher.
Je me laissais enfermer par mes émotions et sentiments et ne parvenais plus à prendre du recul, d'où angoisse, crises de colère et peurs démesurées.
Grâce à votre intervention, j'ai réussi à me libérer et à récupérer un bien-être que j'avais perdu.
J'accepte désormais mes ressentis et m'en libère.
Pour tout cela, je vous remercie. (...)
 
 
 
Témoignage N° 95
Lucienne - Malmédy - 5 séances
temoignage-femmeBonjour Monsieur Marthoz,
 
Quelques semaines se sont écoulées depuis mon dernier rendez-vous et comme promis, je vous fais part de mon témoignage afin d'encourager ceux qui hésiteraient à faire la démarche. Encore un tout grand merci à vous pour votre accompagnement de qualité ... La reprise au travail se passe bien et je gère beaucoup mieux mon quotidien dans tous les domaines de ma vie. Mon souhait était de sortir du burn out et être moi-même ! Bien sûr il y a encore du chemin à parcourir mais je suis heureuse de constater par des faits précis que je vais vers ce que je suis :-)
 
Je prendrai sans doute contact avec vous dans un futur proche car il reste un domaine difficile que j'aimerais explorer. D'ici là, je vous souhaite une belle continuation sur votre chemin à vous !
 
Voici mon témoignage :
 
Je me souviens très bien avoir poussé la porte de votre bureau avec l'espoir de retrouver le sourire, l'énergie et la le goût de vivre.... J'étais en plein burn out et en arrêt de travail depuis presque 6 mois sans savoir par quel bout prendre les choses... Dès la première séance, vous m'avez demandé quel était l'objectif de ma démarche. Je vous ai répondu que je souhaitais sortir du burn out et oser être moi-même. Très rapidement, vous m'avez rassurée et je vous ai fait confiance. Bien sûr, il a fallu retourner dans les blessures du passé mais j'étais déterminée à "un nettoyage en profondeur". Avec douceur et bienveillance, j'ai pu ressentir ce qui faisait encore mal et vous m'avez accompagné à chaque séance vers la guérison des différentes blessures.
 
Une semaine après ma dernière séance, j'ai pu reprendre le travail sans peurs, sans culpabilité, plus forte et me sentant prête à reprendre ma vie en main. Je vous écris ce témoignage deux mois après ma reprise parce que je souhaitais avoir le recul nécessaire pour un feedback plus juste. 
 
J'ai retrouvé la joie de vivre, l'envie de croquer la vie à plein dents et je vais vers qui je suis vraiment. J'ai conscience que j'exprime plus facilement mon avis, mes limites et la nouveauté c'est que c'est sans la peur du jugement de l'Autre. Quel sentiment de liberté !!
 
Au travail, j'apprends à déléguer plus, à mettre chacun face à ses responsabilités et du coup, c'est plus léger :-).Les personnes avec qui j'avais des problèmes relationnels m'accueillent avec plus de respect voir même avec le sourire et je sais que ces personnes n'ont pas changé, c'est mon regard et mon attitude qui sont différents. 
 
Bref, même si je sais qu'on a jamais fini de cheminer, sachez que je suis heureuse aujourd'hui et c'est important pour moi de vous remercier sincèrement pour vos compétences, votre accompagnement bienveillant ainsi que votre sensibilité. J'espère que ce témoignage pourra éclairer les personnes qui se sentent perdues et leur dire qu'il y a une toujours une lumière au bout du tunnel si elles le souhaitent....
 
Je vous souhaite le meilleur .... Mille merciiiiiii
 
X
 
 
 
Témoignage N° 87
Andréa - Liège - 5 séances
 
temoignage-femmeBonjour Monsieur Marthoz,
 
Je me permets de vous écrire pour vous remercier de votre aide.
 
Depuis plus de 2 ans, je tentais de m'en sortir. Enfin, je suis sur la bonne voie et c'est grâce à vous (en 5 séances seulement).
 
Seule d'abord, j'avais tenté de tenir en me plongeant dans le travail, le rôle de mère, le sport, les programmes tv abrutissants,... Des douleurs abdominales sont apparues (je me suis retrouvée aux urgences), des douleurs musculaires dans les épaules et au dos (nécessitant des infiltrations), des kystes ovariens,... J'ai passé presque une année chez des spécialistes en tous genres (gynécologue, gastro-entérologue, hormonologue, médecin de la clinique de la douleur) et passé un nombre impressionnant d'examens médicaux (scanner, radio, IRM sans compter les prises de sang). Aucun n'a trouvé l'origine de ces maux mais tous m'ont bourrée de médicaments.
 
Il y a un peu plus d'un an, j'avais consulté un psychothérapeute et j'ai cru que j'avais réussi à gérer mon mal être et les douleurs s'étaient atténuées.
 
Cependant, au milieu de cette année, j'ai eu l'impression d'être au fond du gouffre: tous les matins, je me battais pour ne pas sombrer. Pourtant, j'avais, et j'ai toujours (grâce à vous), un homme formidable, deux beaux enfants, une belle maison, un travail,... J'avais tellement peur de décevoir (tant dans ma vie privée que professionnelle) que je n'arrivais plus à être heureuse. Je voulais juste ressentir ce que certains bien plus mal lotis que moi avaient l'air de ressentir: juste de la joie (même un court instant). Je n'avais plus goût à rien, plus rien ne me faisait envie, plus rien ne me tentait,... J'avais juste envie qu'on m'oublie, de m'enfouir sous la couette, d'être seule isolée du monde et surtout des autres. Difficile pour moi d'accepter le mot "dépression" et la chape de fatigue permanente.
 
C'est mon entourage qui a entendu parlé de thérapie brève et m'a conseillé de consulter votre site. Je n'avais plus rien à perdre, j'avais tout tenté alors, après 3 semaines d'hésitations, je vous ai demandé un rendez-vous en urgence par mail. Vous m'avez aidé à accepter le suicide de mon grand-père (en 2002, juste avant mon mariage), à faire le deuil de ma grand-mère (décédée en 2010), à vaincre la peur viscérale de voir mon père se suicider/mourir et à accepter ma mère telle qu'elle est. 
 
Après cinq séances je suis épanouie dans mon travail, dynamique, fière de moi. Pourtant j'étais sceptique mais c'est le corps qui décide de se mettre en accord avec la conscience car les douleurs ne reviennent qu'en période de stress (j'arrive de mieux en mieux à le gérer). C'est avec votre aide que je suis parvenue à sortir la tête de l'eau. Je me remets à vivre et mes proches également. 
 
J'ai conseillé des amis de venir vous voir mais il faut juste qu'ils se sentent prêts car je suis la preuve vivante qu'il suffit de frapper à la bonne porte. 
 
Merci, mille fois merci.
 
 
 
Témoignage N° 86
Aurélie - Liège - 3 séances
 
temoignage-femme
Bonjour Monsieur Marthoz,
 
Je me permets de vous écrire pour vous remercier de votre aide si précieuse.
 
Voilà 8 ans que je galérais contre des douleurs musculaires, j'ai tout essayé en médecine parallèle mais sans succès et je devenais un poids pour mon entourage, je cherchais la cause de ce mal être et je tournais en boucle.
 
Après tous ces échecs de diagnostics et la perte de temps, j'étais désespérée. Je n'arrivais pas à lâcher mon boulot malgré que j'avais dépassé mes limites et que j'étais en plein burn out.
 
Difficile d'accepter cette situation,c'est-à-dire la dépression, les peurs de ne plus être à la hauteur, et une fatigue ingérable.
 
Un jour, en plein désespoir de me retrouver dans un lit, sans ne plus avoir la force de me relever, j'ai chercher sur le net pour trouver de l'aide .Il fallait que je parle à une personne neutre, sans trop y croire mais c'était mon seul espoir. Le destin m'a conduit chez vous.
 
Mes blocages provenaient de ma petite enfance, j'avais des angoisses, la peur de dire non, l'envie de vouloir tout faire avec perfection. Mon papa étant très malade également, je ne savais plus gérer ces différentes situations.
 
Chaque nouvelle journée pour moi est exceptionnelle, j'évolue et je change, je me sens divinement bien, je suis fière d'avoir osé faire le pas.
 
J'ai conseillé des amis de venir vous voir mais il faut juste qu'ils se sentent prêts car je suis la preuve vivante et ça fait tellement plaisir de voir les gens qui vous entourent vous regarder et se demander ce qu'il a bien vous arriver :)
 
Après trois séances je suis épanouie, dynamique, spontanée, fière de moi, pourtant j'étais sceptique mais c'est le corps qui décide de se mettre en accord avec la conscience et c'est avec l'aide de Monsieur Marthoz que j'y suis parvenue.
 
Encore mille fois merci.
 
Bien à vous,
 
X
 
 
 
Témoignage N° 84
Manon - Liège - 4 séances
 
temoignage-femmeBonjour,
 
Etant une personne manquant d'assurance, très influencée par le regard des autres et les jugements, j'ai décidé à 34 ans de prendre ma vie en main et d'enfin m'écouter...mais comment m'y prendre?
 
Après quelques recherches, je suis tombée sur le site de M.Marthoz, il semblait correspondre à ce que je recherchais au niveau thérapeutique. 
Je lui ai donc envoyé un court mail représentatif de mon état d'esprit et de mon envie de changement, lui demandant de m'aider.
 
Il m'a reçue assez rapidement et j'ai tout de suite adhéré à son type de thérapie, où le mental n'a plus de place mais où on s'écoute vraiment, au plus profond de soi...
 
Séances après séances, finalement assez peu, quatre je pense, je me suis sentie changer, évoluer, me faire enfin confiance...Tout en passant parfois par des phases de doute.
 
Après quelques mois, ce sentiment perdure, je me sens enfin moi, je m'écoute et surtout je fais fi du regard des autres...quelle délivrance...
 
Cette thérapie a changé ma vie même si parfois mon mental refait surface, je sais que je peux compter sur M.Marthoz mais souvent j'arrive à me rassurer toute seule. 
 
Je suis enfin MOI! Merci
 
 
 
 
Témoignage N° 77
Elisabeth - Huy - 4 séances
 
temoignage-femmeVoilà mon témoignage, j'espère qu'il pourra aider d'autres personnes .. Et encore un énorme merci à vous de m'avoir aider à surmonter cette passe difficile !
 
Suite à une opération, j'ai commencer à faire des crises d'angoisses, de paniques ... Celles ci se déclaraient sans raison précise et à tout moment.
Au fil du temps j'ai énormément perdu confiance en moi, il était impossible pour moi de me séparer de quelqu'un de ma famille par peur que ça recommence. J'avais peur de partir de chez moi, peur d'être seule, peur d'avoir une crise, peur qu'il m'arrive quelque chose, bref, je vivais dans l'angoisse constante ...
 
Au bout de 6 mois, après avoir été consulter psychologue, médecin, thérapeute sans aucun résultats j'ai étendu parler de monsieur Marthoz. Je me suis dit que je n'avais rien à y perdre, j'ai donc décider de prendre contact avec lui et j'ai très rapidement obtenu un rendez-vous.
 
A la première rencontre, pour la première fois je me suis sentie comprise et écoutée contrairement aux autres médecins qui vous donnent l'impression d'être un cas désespéré. Le contact est très bien passé ! C'était déjà un bon point mais je ne savais pas si les méthodes de mr Marthoz porteraient leurs fruits, j'était confiante mais sans trop y croire .. Ça me semblais complètement fou de pouvoir aider une personne à aller mieux en quelques séances alors que ça fait des mois que ça ne va pas.
 
Bref, au bout de 2 séances mes proches ont remarqués une différence de comportement, moi je me suis rendue compte que ça allais mieux mais sans plus. C'était comme si ca revenais tout naturellement sans m'en rendre compte .. Au fil des séances, ça allais de mieux en mieux, je me sentait enfin bien dans ma peau, à la dernière séance je me suis retenue de pleurer, j'était tellement heureuse que quelqu'un me "délivre" et me donne l'occasion de prendre confiance en moi, de refaire des choses qui me faisaient peur, de sortir de chez moi, etc.
 
Aujourd'hui, +ou- 1 mois après la thérapie, ça va beaucoup mieux ! J'ai retrouver la motivation et la force de surmonter mes peurs. Je continue d'avancer chaque jour un peu plus, ce n'est pas toujours évident, il y a des hauts et des bas mais une chose est sur, c'est que maintenant je ne reculerais plus.!
 
Courage à tout le monde, rien n'est impossible !
 
 
 
Témoignage N° 60
John - Alleur - 3 séances
 
temoignageBonjour Mr Marthoz.
Je tenais vraiment à vous remercier pour l'aide que vous m'avez apporté face à la phobie sociale et surtout à l'éreutophobie.
Grâce à vous,je peux à nouveau sortir sans avoir la crainte du rougissement et du regard des autres.
Il me reste malgré tout quelques petites angoisses mais en sortant plus régulièrement de chez moi,cela devrait être réglé assez rapidement.
Encore merci à vous et bonne continuation.
 
 
 
 
Témoignage N° 57
Lucienne - Sprimont - 3 séances
 
temoignage-femmeJ'éprouvais, avant le travail fait avec Monsieur Marthoz, des difficultés dans le début de mes relations amoureuses; je manquais de confiance en moi, je vivais en permanence stressée par le fait de ne pas plaire suffisamment, en revanche moi je tombais "très vite très fort amoureuse", c'était très inconfortable et j'avais l'impression de "brûler mes cartouches" à cause de mon état de stress et de "dépendance sentimentale", et de faire fuir mes partenaires.
Monsieur Marthoz m'a aidée à mettre le doigt sur ce qui me posait problème: un problème relationnel ancien avec mon père.
Je vis actuellement un début de relation (3 mois) dans laquelle je suis pleinement épanouie, dans la plus grande sérénité. Merci Monsieur Marthoz
 
 
 
Témoignage N° 46
Elisabeth - Houffalize - 3 séances
 
temoignage-femmeBonjour a tous,
 
Grâce a une amie j'ais pu prendre contact avec mr marthoz. J'avais auparavant réalisé plusieurs thérapies dite "classique" qui durais longtps, coutais cher et ne mon guère aidée.
 
J'avais déjà pensé a l'hypnose mais sans trouver quelqu'un de compétent ,jusqu'au jour ou desespérée par mes angoisses (de 3 a10/jrs), mes phobies sociale de plus en plus forte et handicapante autant pour moi ainsi que pour mon entourage ;impossible d'aller au cinéma ou n'importe quel endroit ou il y du monde avec mes enfants; j'ai demandé a mes amis de m'aider a trouver une solution, et le miracle en seulement trois scéances, je n'ais plus d'angoisses ,je n'ais plus peur des gens, je peux de nouveau entrer seule dans un magasin sans craindre l'angoisse et tous ce qui va avec: bouffées de chaleur, vertiges, palpitations et parfois crise de panique.
 
J'espère que mon témoignage pourra vous aider, ce n'est pas facile de croire qu’en trois ou quatre sceances on peut sortir de l'enfer, mais avec la volonté de s'en sortir et l'aide précieuse de mr marthoz, on peut démarrer une nouvelle vie.
 
 
 
 
Témoignage N° 45
Hughe - Liège - 7 séances
 
temoignageMerci de m'avoir redonné confiance en moi.
 
La première fois que j'étais venu, je n'y crois pas beaucoup. Mais fur à mesure des séances ça allait beaucoup mieux. J'étais venu pour plusieurs problèmes: 
 
-j'avais des problèmes avec mon enfance
-j'étais fort timide avec aucune confiance en moi.
-j'avais peur du regard des autres et de leurs jugements.
maintenant grâce à monsieur Marthoz. je me sens beaucoup mieux.
 
 
 
 
Témoignage N°13
Luc - Bastogne - 3 séances
 
temoignageCette thérapie m'a amené au delà de mes espérances! Laisser moi vous faire part de mon expérience...
Du plus loin que je me souvienne, je me suis toujours battu pour lutter contre une maladie qui m'accompagne et me rappelle à l'ordre depuis ma naissance; cette maladie est la maladie létale la plus fréquente de l'enfance. Il n'existe pas au jour d'aujourd'hui de traitement curatif, on s'attache à en soulager les symptômes. Néanmoins des avancées spectaculaires sont attendues pour les 10 prochaines années.
A la suite d'une infection très sévère en 2006, je me suis retrouvé alité quelques semaines, et j'ai vu mon image se dégrader progressivement, perdant de nombreux kilos, de graisse mais de muscles également. Le miroir devenait alors mon pire ennemi, mes relations avec les autres (essentiellement les femmes) devenaient un calvaire et progressivement je m'isolais de mes amis, fuyant les mondanités parce que tout simplement je manquais de confiance en moi. A chaque instant, je croyais déceler dans le regard des autres du dégoût (véhiculé par mon physique) ou tout au mieux de l'indifférence.
Cet afflux de pensées négatives était devenu pour moi ingérable.
Malgré tout, lors d'un sursaut d'énergie, je décidai d'appeler A. Marthoz... et cette rencontre bouleversa ma vie très rapidement. J'obtins un rendez-vous la semaine suivante, mais déjà, dès le premier contact téléphonique je me sentis écouté et en confiance.
Une fois mes demandes et mes objectifs clairement formulés, explicités et entendus, Mr Marthoz me présenta le traitement approprié; dans mon cas la TAT (Tapas Accupressure Technique).
Une fois les appréhensions de départ dissipées (comme vous probablement, je n'avais jamais entendu parler de cette technique et de ses résultats), le travail pouvait commencer ne perdant jamais mon objectif de vue!!
Deux séances seulement (dans mon cas) ont servi à ballayer des mois de torture mentale, de léthargie destructrice, de mensonges complexes (j'utilisais toutes les excuses du monde pour fuir les gens, les femmes particulièrement et les soirées en leur compagnie - parvenant même à fruster mes amis par mon absence!)...
Aujourd'hui, je me remets à faire du sport l'esprit complètement dégagé des pensées négatives d'auparavant, mon énergie et ma vigueur ont décuplés et mieux... j'aborde les gens sans peur, entier, avec mes forces et mes faiblesses, me 'foutant' royalement du 'qu'en-dira-t-on?'...
Mon objectif est maintenant de prendre du plaisir à entrer en relation, me nourrissant de l'une pour engager l'autre. En ce qui me concerne, mon objectif est atteint à 100%, ma confiance en moi est retrouvée et je compte bien en profiter!
 
 
 
 
Témoignage N°11
Jacques - Bastogne - 4 séances
temoignageBonjour, je m'appelle Jacques, j'ai 30 ans et je vis dans la région de Bastogne. Depuis 1 an, plusieurs évènements se sont succédés dans ma vie et suite à cela j'ai consulté une psychologue pendant quelques séances mais sans résultats réellement visibles. Après quelques recherches sur Internet, je me suis dirigé vers un autre style de thérapie, le coaching et thérapies brèves de Mr Marthoz. Un peu sceptique au départ, j'ai pris un premier rendez-vous pour discuter, avoir des explications sur les méthodes utilisées et donner mes objectifs de « guérison ». Maintenant après 4 séances de thérapie brève, mes objectifs sont atteints. Nous avons travaillé par exemple sur ma timidité, ma peur de solitude, ma relation difficile avec ma mère et mes sentiments négatifs vis à vis de ma femme, en fait sur tout ce que j'avais de négatif au plus profond de mon inconscient.
Aujourd'hui, je vois la vie d'un autre oeil et je n'ai plus peur de rencontrer des gens, de parler en public et mes doutes relationnels se sont apaisés.
Intrigué au départ, conquis maintenant, je conseillerai ce type de thérapie à qui veut avancer et "guérir" des maux qui les rongent.
 
 

Pour aller vers la solution

Évoluez pour vous libérer de vos peurs!

La Thérapie Intégrale® et le Coaching Intégral en vous aidant à évoluer vers vos objectifs de développement personnelrelationnel et professionnel peuvent vous permettre de vous libérer rapidement des peurs qui participent aux conflits de valeurs entre les divers niveaux de votre conscience.

 
 
keyboard_arrow_up