Problème de poids

J'ai des kg en trop! - Thérapies brèves à Liège

Vous avez une surcharge pondérale, un surpoids?
Votre poids fait le yoyo au gré de vos régimes alimentaires?
Vos régimes alimentaires fonctionnent... le temps de vos régimes?
Saviez-vous que 95% des problèmes de poids ont une origine émotionnelle?

Pour une personne souhaitant maigrir et perdre du poids, les addictions à la nourriture sont un type d'addiction difficile à gérer car il n'est pas possible de cesser de manger: il faut bien manger 3 fois par jour!

De plus, pour qu'un régime alimentaire fonctionne, c'est-à-dire que la personne souhaitant maigrir et perdre du poids, y arrive et se stabilise à son poids idéal, il faut que son système de croyances l'y autorise et que son état émotionnel soit stabilisé.

Sans un travail thérapeutique préalable, les causes profondes de la prise de poids seront toujours présentes bien que la personne ait peut-être réussi à maigrir de manière temporaire.

Une baisse de motivation aboutira à ce que les aspects émotionnels et les croyances non traités et toujours présents reprennent le dessus et que le surpoids revienne.

Découvrez pourquoi les régimes alimentaires ne marchent pas

Trois groupes de facteurs peuvent jouer un rôle dans le fait que quelqu’un gagne et maintienne un excès de poids. Lorsque ces facteurs sont éliminés, le niveau de tension diminue et la compulsion à manger pour contrer ce stress se dissout.

Ces trois groupes de factures sont les croyances limitantes, les incidents du passé en lien avec le surpoids et les déclencheurs de comportements alimentaires excessifs.

 

Problématiques liées

Voir aussi:

  • Les peurs liées aux problèmes 

 

Témoignages

Témoignage N°124
Anne - Prov. de Liège - 4 séances
 
temoignage-femmeC’est naturellement avec plaisir que je témoigne de mon expérience de thérapie avec vous.
Lorsque je suis venue vous voir, mon unique souhait était de comprendre et de remédier à mon lien conflictuel et passionné avec la nourriture qui m’entrainait dans une voie de yo-yo depuis mon adolescence.
 
Notre premier entretien m’a permis de comprendre ce qui se cachait derrière ce problème de poids et aussi de prendre conscience d’autres problèmes moins légers, plus inconscients.
 
Lorsque vous m’avez parlé de couper le cordon avec mes garçons, je vous avoue que j’ai hésité mais il y avait quelque chose dans votre discours qui m’a touchée surtout quand vous avez évoqué leur peur de me décevoir qui me renvoyait à ma propre peur de décevoir mon père.
 
Au fil des séances, je n’ai pas compris de suite que couper le cordon ne signifiait pas perdre mes garçons, qu’être moins triste de l’absence de ma fille ne signifiait pas non plus oublier ma fille…
 
Pour la première fois, je me suis laissé faire, je vous ai fait confiance, je lâchais prise et surtout… je ne me suis pas retrouvée dans un dialogue à essayer de comprendre le pourquoi du comment, à retourner dans ma petite enfance pour analyser les liens avec ma mère et ses propres liens avec la sienne… En allant chez vous, j’ignorais ce que j’allais découvrir mais je suis sortie de ma zone de confort, pour la première fois, ce n’est pas moi qui ergotais, qui ressassais, qui analysais, qui essayais de comprendre, de justifier ou que sais-je encore.  On peut mentir à son psychologue en thérapie, même involontairement, on évoque notre ressenti.  Chez vous, ça ne s’est pas déroulé ainsi… vous partez d’un postulat d’avenir meilleur et faites table rase du passé, c’est vous qui avez fait le boulot, je n’ai fait que vous suivre, que vous faire confiance et ça a fonctionné. 
 
Et depuis…
 
Pas une seule fois, pas une seule, je n’ai eu de crise d’insomnie depuis notre dernière entrevue…  
 
Pas une fois, je ne suis partie en vrille dans ma tête à régler des comptes , à regretter de ne pas avoir dit ceci ou cela, à refaire le passé.  
 
Lorsque je pense à ma fille, il n’y a plus de colère ni de rancoeur, certes la tristesse de l’absence, le manque toujours présent mais aussi au fond de moi, un apaisement, une foi vers le futur.
 
Il y a toujours autant d’amour entre mes garçons et moi  mais je sens que je lâche prise par rapport à eux. Je leur ai rappelé qu’ils devaient avancer dans la vie sans crainte de me décevoir en faisant leurs propres choix. 
 
Parfois lorsqu’un événement me dérange, j’imagine un récipient et je le mets dedans puis je visualise le couvercle que je visse etc.  Vous n’imaginez pas comme on se sent bien après cela…
 
Mieux encore, vous m’avez ouvert une porte vers la sérénité, vers un sacré recul par rapport aux choses tristes ou déplaisantes et je sens que ma prochaine décénnie (je vais avoir 50 ans dans quelques mois) se bâtira sur cette base-là.  
 
Merci  à vous…
 
PS : j’allais presque oublier de vous dire que je perds du poids tout en mangeant normalement… je pourrais vous raconter aussi à quel point mon rapport à la nourriture a changé mais je n’ai même pas encore pris la peine de me pencher sur ce phénomène… C’est comme ça tout bêtement...
 
 
 
Témoignage N° 54
Laura - Liège - 5 séances
 
temoignage-femmemonsieur marthoz, je tiens à vous remercier de m'avoir accompagnée tout au long de ce chemin..il était fait de doutes et de peurs..mais aussi et surtout de tristesse.vous m'avez pemis de penser sereinement à ma maman disparue..enfin, j'ai pu faire le deuil..après trois ans..
depuis un peu plus de deux mois de thérapie, beaucoup de choses ont changé..j'ai aussi repris confiance en moi, chose qu'il métait impossible de concevoir.;mon égo est regonfflé à bloc à présent et je me sens prete à affronter l'avenir sans me poser des milliers de questions.
ensuite, et un point très important dans ma vie, les problèmes de poids que je m'acharne à résoudre depuis quelques années déjà me semblent en bonne voie de guérison et de résolution.la nourriture n'est plus pour moi un moyen de compenser.
dans ma maison, le calme est revenu et mes rapports aux autres se sont considérablement améliorés.
j'ai retrouvé, grace à vous (et à moi), une joie de vivre que j'avais perdue...
un pincement au coeur tout de meme en sortant de votre bureau..
je souligne aussi votre formidable empathie..
je ne vous oublie pas et me souviendrai de vous, soyez en sur!!!
je vous remercie de tout mon coeur.
biensur, lorsque j'aurai atteints mon poids tant convoité je vous ferai signe!!!!!!!
mille merci, je vous envoie plein de pensées positives!!!!
 
 
 
 
Témoignage N° 44
Gilbert - Liège - 6 séances
temoignageDéjà il y a plusieurs décennies, j'avais suivis une psychothérapie classique . N'étant pas disposé à refaire un travail long et lourd, je choisis la méthode proposé par Alain Marthoz.
Arrivé en consultation pour un sentiment d'abandon profond suite à une rupture sentimentale, je me suis laissé porter en toute confiance par le thérapeute et sa méthode. Dès les premières séances, je constatais un résultat rapide, en profondeur, ce « sentiment d'abandon », m'avait abandonné, surprenant d'efficacité. Les problèmes affectifs et très anciens ressurgi du passé, se sont aussi résorbés.
 
Mon expérience passée me faisait croire à un travail long et fastidieux, cette croyance me démontra que tout problème enfuit inconsciemment, pouvait trouver une solution. La méthode est simple, efficace et rapide, même après quelques semaines, j'en ressens encore les effets bénéfiques. D'autres points ont été abordés; stress au travail, sur-poids, donnant d'aussi bons résultats. Aujourd'hui je sais que je construis mon avenir avec plus d'assurance.
 
 
 
Témoignage N° 17 
Anne - Trois-Ponts - 6 séances
temoignage-femmeJ'ai Contacté m. Marthoz pour des problèmes de poids. Je mangeais par impulsions lorsqu'un sentiment de stress, d'ennui, de fatigue m'envahissait.
J'avais déjà entrepris une multitude de régimes mais toujours avec le même constat: affamée, obsédée par la nourriture que je ne "pouvais pas" ingurgiter en période de diète, je n'ai jamais réussi à me stabiliser et l'effet "yoyo" s'est vite installé.
J'ai donc décidé de remédier à la cause de ces irrépressibles besoins de manger. Au bout de quelques entrevues, après avoir fait le deuil de ma grand-mère, digérer ma mère, apaisé mes relations avec mes enfants et rompu avec de mauvaises croyances alimentaires, j'ai senti rapidement mes envies de grignotage se taire pour devenir quasi inexistantes. Aujourd'hui, je perds aisément mes kilos superflus, sans frustration, je me suis mise à courir et ma vie semble enfin s'être dénouée... Merci.
 
 

Pour aller vers la solution

Evoluez pour vos libérer de votre problème de poids et maigrir!

Pour être appréhendées et traitées, ces problématiques de dépendance devront tenir compte de votre évolution globale et donc de tout votre vécu, y compris vos dépendances relationnelles. 

Des outils tels que la Thérapie Intégrale® et le Coaching Intégral orientés vers des objectifs de développement personnel et relationnels, en agisssant directement sur les racines intersubjectives et émotionnelles de votre problème de poids, peut vous aider toute personne ayant des problèmes de poids ou souhaitant maigrir, de réussir son régime alimentaire et de conserver son poids idéal sans effort.

 

 

keyboard_arrow_up