Hypnose Ericksonienne

C'est quoi l'Hypnose Ericksonienne ?

hypnose-ericksonienneSi vous ne pouvez changer consciemment, alors changez inconsciemment avec l'Hypnose Ericksonienne ! 

Soigner les Maux par les Mots !

L'Hypnose Ericksonienne est une hypnose thérapeutique qui va activer les ressources du patient pour régler, de manière inconsciente, des problématiques diverses.

L'Hypnose Ericksonienne est douce, respectueuse de la personne humaine, vise l'autonomie du patient et tend à lui redonner du pouvoir sur sa vie. Vous connaissez déjà l'état hypnotique puisque vous l'expérimentez spontanément plusieurs fois par jour lorsque, par exemple, vous êtes dans la lune.

Au cours d'une séance d'Hypnose Ericksonienne, je vous guiderai vers cet état particulier. J'utiliserai pour cela une approche indirecte, soit le langage métaphorique propre à votre inconscient.

Durant toute la séance d'Hypnose Ericksonienne, une partie de vous restera parfaitement consciente et gardera le contrôle de la situation tandis qu'une autre partie de vous, votre inconscient, travaillera activement pour trouver vos propres solutions…

 

Comprendre la psychothérapie Éricksonienne

Quelles sont les applications de l'Hypnose Ericksonienne ?

Étant donné que l'inconscient gère 95 % du fonctionnement de notre corps et de notre psychisme, les applications sont très nombreuses. L'Hypnose Éricksonienne permet de traiter des cas purement physiologiques (donc sans implication directe du psychologique) mais aussi de très nombreux cas purement psychologiques.

Peurs et phobies

Problèmes personnels : mal-être, manque de confiance en soi, manque d'estime de soi, non-amour de soi, problème d'acceptation de soi, etc.

Problèmes relationnels : problèmes de couple, divorces, deuils, décès, dépendance affective, liens fusionnels, etc.

Problèmes professionnels : épuisement professionnel, problèmes avec l'autorité, stress, harcèlement au travail, problèmes d'orientation, etc.

Problèmes émotionnels : claustrophobie, agoraphobie, phobie sociale, peur de l'avion, dépression, anxiété, crises de panique, de stress, etc.

Problèmes psychosomatiques : problèmes de poids, fatigue, etc.

Troubles du comportement : crises de colère, jalousie, toc, obsession, "ne pas savoir dire non", "être trop gentil", etc.

Préparation : examens, compétitions sportives, prise de parole en public, etc.

Traumatismes : viol, agression sexuelle, chocs, etc.

Dépendances : tabac, alcool, jeux, achats, etc.

Émotions négatives : angoisses, anxiété, stress post-traumatique, etc.

« La question n'est pas : "Que peut-on faire de particulier avec l'hypnose ?", mais : « Comment peut-on utiliser l'hypnose pour faire ce que l'on veut faire ?  » – Richard Bandler

 

L’Hypnose Ericksonienne peut-elle m’aider à maigrir ?

Oui. Cependant, rien n’est garanti. Une personne qui souhaite atteindre des objectifs de poids, doit pour cela viser des objectifs d’évolution (confiance en soi, sérénité, etc.). C’est l’atteinte de ces objectifs qui vont avoir une répercussion sur la façon de s’alimenter. Bien entendu, il sera également possible de travailler sur certaines croyances limitantes, mais les réelles causes de la problématique de poids sont le plus souvent liées à des enjeux évolutifs.

 

L’Hypnose Ericksonienne peut-elle être utilisée pour un travail de développement personnel ?

Oui. Le développement personnel s’articule autour des 2 axes de l’évolution de la conscience : l’intégration de la conscience (orientation thérapeutique) et le développement vertical de la conscience (orientation coaching).

Lorsqu’une personne souhaite se développer personnellement, elle pense souvent au coaching sans savoir ce qui la bloque : est-ce un problème d’intégration de la conscience ou un problème de développement vertical ?

Dans les faits, ce sera souvent un travail thérapeutique qui sera nécessaire même si les objectifs finaux peuvent être des objectifs de coaching.

C’est ainsi qu’une personne qui souhaite avoir plus de confiance en elle (objectif de coaching) pourra souvent atteindre cet objectif au travers de sous-objectifs thérapeutiques, en utilisant par exemple l’Hypnose Ericksonienne.

 

Pour qui l'Hypnose Ericksonienne est-elle contre indiquée ?

Elle est contre indiquée pour les personnes qui sont dans un état dissocié permanent comme les psychotiques et les schizophrènes. Ces cas relèvent de la psychiatrie lourde.

 

Quelle est l'origine de l'Hypnose Ericksonienne et comment a-t-elle évolué ?

Freud a marqué de son empreinte, durant la première moitié du 20e siècle, la vision négative que l'on avait de l'inconscient puisque celui-ci était alors considéré comme étant la cause de tous nos maux.

milton-hyland-ericksonL'Hypnose Ericksonienne est une technique hypnotique issue de la pratique d'un célèbre psychiatre américain (Milton Hyland Erickson, 1901-1980) qui a révolutionné la psychothérapie moderne ainsi que la communication. Pour Milton H. Erickson, l'inconscient n'a plus cette connotation négative, bien au contraire ! Il nous maintient en vie, nous protège et est le siège de nos ressources et apprentissages.
L'Hypnose Ericksonienne est également à mille lieues de l'hypnose de spectacle que l'on peut voir de temps en temps à la télévision où des personnes font un peu n'importe quoi sur scène. L'hypnose Ericksonienne a donné naissance à de nombreux courants de la psychothérapie moderne : la thérapie familiale, la thérapie brève, la PNL (Programmation neurolinguistique)…et a évolué dans les années 1980 vers ce que l'on appelle la « Nouvelle Hypnose » (Daniel L. Araoz).
 
 

Quelle est la différence essentielle entre l’hypnose traditionnelle et l’Hypnose Ericksonienne ?

L’hypnose traditionnelle ou classique est la première forme d’hypnose qui remonte vers le milieu du 19e siècle. Elle repose sur l’injonction ou la domination de l’hypnotiseur sur le patient.
L’Hypnose Ericksonienne cherche également à écarter le conscient ou le mental rationnel pour accéder à l’inconscient, mais cela est fait dans le but d’autonomiser le patient, de lui faire reprendre le pouvoir sur sa vie.

 

L'état hypnotique est-il naturel ou artificiel ?

 

cycle-ultradienC'est un état naturel que nous expérimentons tous plusieurs fois par jour comme, lorsque nous sommes dans la lune, absorbés dans un bon roman ou devant la télévision. C'est cet état léger que l'hypnose thérapeutique provoque et amplifie.

Dans le schéma ci-dessus, vous voyez les variations de l'activité cérébrale que nous avons tous, avec une fréquence d'environ toutes les 90 minutes. Les creux sont des moments propices à l'hypnose.


Quelle est la différence entre l’hypnose et l’Hypnose Ericksonienne ?

L’hypnose est l’état modifié de conscience naturel tandis que l’Hypnose Ericksonienne représente l’ensemble des techniques psychothérapeutiques utilisées par Milton H. Erickson pour induire cet état modifié et provoquer des changements dans cet état modifié qu’est l’hypnose.


L’Hypnose Ericksonienne est-elle une thérapie brève ?

Oui et c’est d’ailleurs cette pratique spécifique de l’hypnose qui a donné naissance à la dénomination de « thérapie brève ».

 

Comment se déroule une séance d’Hypnose Ericksonienne ?


Il y a 3 phases essentielles :

- la phase de « relaxation », de décontraction musculaire et de dissociation
- la phase de « travail » ou thérapeutique
- la phase de ré-association ou de « retour à la réalité »

  

L’Hypnose Ericksonienne, ce n’est que des mots ! Comment des mots peuvent-ils provoquer un changement ?

Les mots sont porteurs d’une intention, d’un sens et de valeurs. Ils sont porteurs de conscience dans un certain contexte. C’est la conscience humaine et son évolution qui sont visées.

Ce ne sont donc pas les mots en eux-mêmes qui produisent des effets.

 

L'hypnose est-elle une forme de sommeil ?

Non, toutes les recherches électro-encéphalographiques démontrent clairement des différences nettes entre état de veille ordinaire, sommeil et état hypnotique. En état hypnotique, vous restez tout à fait « conscient » d'un bout à l'autre de la séance. Votre esprit est dissocié, vous êtes à la fois « conscient » et « inconscient ». Votre esprit penchant toutefois nettement plus du côté inconscient.

Ça sert à quoi l'hypnose thérapeutique ?

conscient-inconscientL'état hypnotique et le travail thérapeutique vont permettre à votre hypnothérapeute d'entrer en contact avec votre inconscient et de parler son langage. Votre inconscient génère les solutions les plus adaptées à votre équilibre, votre développement et votre bien-être. Le travail se fait en vous. En dernier ressort, vous êtes votre propre thérapeute.

Entre-t-on en transe durant une séance d’Hypnose Ericksonienne ?

Le mot « transe » peut prêter à confusion. Durant une séance d’Hypnose Ericksonienne, vous n’allez pas rentrer dans une transe du type observé dans certaines cérémonies africaines ou vaudous. La transe sera plus en finesse et en intériorité.

Pourquoi utiliser l’Hypnose Ericksonienne ?

Une personne souffre, car sa conscience n’a pas assez évolué : il y a des conflits de valeurs entre les niveaux de sa conscience et un manque de ressources pour donner pleinement sens à son existence.
Étant donné que lorsqu’une personne est dans son état ordinaire de conscience, c’est-à-dire son mental rationnel, elle utilise les ressources de sa conscience.
Pour que sa conscience évolue, il lui faut sortir de cet état ordinaire.
Il existe divers états modifiés de conscience, mais ceux qui sont propices à une utilisation thérapeutique ou évolutive sont moins nombreux. L’état hypnotique fait partie de ces états.

L’hypnose fonctionne pour les personnes qui sont prêtes à évoluer et qui ont démontré leur « réceptivité » ou leur capacité à « lâcher-prise ».
L’hypnose permet aux personnes de rentrer dans cet état particulier, hors du mental rationnel et qui permet à leur conscience d’évoluer.
L’hypnose fonctionne, car la conscience humaine a besoin d’un « espace hors du temps » pour évoluer.

 

C'est quoi la "Nouvelle Hypnose" ?

L'hypnose développée par Milton H. Erickson (Hypnose Ericksonienne) s'occupait essentiellement de santé. La Nouvelle Hypnose (Daniel L. Araoz) qui en est issue, l'a fait évoluer dans un esprit de développement personnel en utilisant les nouvelles structures d'intervention issues de la PNL. C'est une hypnose pour soi qui vise encore plus notre autonomie. L'hypnose que je pratique est en fait la Nouvelle Hypnose : soit l'Hypnose Ericksonienne enrichie des découvertes de la PNL.


C’est quoi l’hypnose conversationnelle (stratégique) ?


C’est une séance d’hypnose durant laquelle le client où le patient parle et collabore avec l’hypnothérapeute afin que ce dernier soit le plus près possible de la réalité et des besoins de la personne sous hypnose. Il y a ainsi plus de retour d’information.
 

Est-ce que tout le monde peut être hypnotisé ?

Seules les personnes qui veulent être hypnotisées peuvent être hypnotisées. De toute façon, rappelez-vous que vous rentrez quotidiennement en état hypnotique. Un bon hypnothérapeute pourra vous aider à découvrir votre chemin personnel qui vous ouvrira l'accès à cet état modifié de conscience. Si une personne a déjà tenté de vous hypnotiser sans y réussir, c'est peut-être qu'elle n'a pas trouvé pour vous la voie vers cet état.


Le thérapeute peut-il inconsciemment influencer son patient ?

Pour ma part et dès lors que les objectifs de la thérapie brève ou du coaching sont clairement définis lors de la séance d’anamnèse, le thérapeute ne peut qu’aider son client à évoluer en conscience. Les visions et expériences vécues lors de la séance d’hypnose ne sont importantes pour le client que dans la mesure où elles donnent du sens à la transformation.

 

Tout le monde peut-il hypnotiser ?

En principe oui et à conditions d’apprendre les techniques dans des écoles sérieuses. Maintenant, la question qui devrait être également est : « Que fait-on dès lors que l’on a en face de soi une personne en état d’hypnose ? ». Permettre une personne de rentrer (et sortir) d’un état hypnotique est une chose, mais l’aider à évoluer en utilisant de manière stratégique cet état est une tout autre chose !

 

L’hypnose Ericksonienne est-elle une thérapie brève orientée vers la solution ?

Oui.

 

Vais-je perdre le contrôle durant une séance d’hypnose ?

Vous allez en fait décider de lâcher le contrôle de votre mental rationnel pendant quelques dizaines de minutes pour évoluer vers vos objectifs. Ce n’est donc pas une perte de contrôle. Par la suite, vous aurez plus de "contrôle" sur votre vie.

 

Que vais-je ressentir durant pendant l’état hypnotique ?

Cela dépend d’une multitude de facteurs tels que les objectifs fixés, le sujet travaillé, etc.
Les perceptions ordinaires sont modifiées et vous ne ressentez pas les mêmes choses que dans votre état ordinaire de conscience.
Une séance ressemble rarement à une autre. Cependant, étant donné que la personne est hors de son mental, elle est plus en contact avec ses sensations corporelles, elle voit les choses différemment, etc. Il peut y avoir une sensation de détente et de paix suivie d’un léger stress, etc.
Attention, le vécu hypnotique est secondaire, il ne s’agit pas de séance de relaxation, mais d’une stratégie pour que vous atteigniez vos objectifs globaux.

 

C'est quoi l'auto hypnose ?

En fait, pour qu'un hypnothérapeute vous hypnotise, il faut que vous l'acceptiez et le vouliez et que ce soit vous qui trouviez le chemin qui vous mène à cet état de conscience modifiée. La séance thérapeutique est un apprentissage : lorsque vous connaîtrez le chemin qui mène à cet état, vous pourrez vous y rendre seul. En définitive, l'hypnose, c'est toujours de l'auto hypnose assistée. Toutefois, l'auto hypnose n'a pas la même intensité, ni les mêmes possibilités que lorsque vous êtes accompagné. 

 

Est-ce que je risque de ne pas me "réveiller" ?

Non, laissée non accompagnée, une personne sous hypnose tombera endormie ou alors émergera doucement.

 

Dois-je croire à l’hypnose pour que cela fonctionne ?

Non. Vous avez juste besoin d’être dans une posture évolutive (avoir envie que cet état temporaire vous soit bénéfique) pour évoluer.

 

Combien de séances d’hypnose sont-elles nécessaires ?

Chez AxeIntégral, il faut entre 2 et 4 séances en très léger état modifié de conscience pour atteindre ses objectifs (sauf très rare exceptions).

 

Allez-vous découvrir les secrets que je ne partage avec personne ?

Non. Ce sont des rumeurs transmis au travers des médias essentiellement. Il ne se passera rien qui ne va pas dans le sens de votre intention et de vos objectifs.


Est-ce que je vais me souvenir de tout ce qui s’est passé en état d’hypnose ?

Il est possible que vous vous rappeliez tout, de rien ou d’une partie du vécu en état d’hypnose.

 

Où peut-on se former en hypnose ?

Il existe de très bonnes écoles. Vérifiez par vous-même et faites confiance à votre intuition.

 

Quelle différence entre l’hypnose thérapeutique et l’hypnose de spectacle ?

Lorsqu’une personne choisit d’assister à un spectacle relatif à l’hypnose et d’y participer, son intention n’est nullement d’évoluer, mais de se divertir.

Je trouve ce genre de spectacles très dommageable, car il laisse penser que le pouvoir est entre les mains de l’hypnotiseur alors qu’il n’en est rien.

Le but de l’Hypnose Ericksonienne est de rendre à la personne tout son pouvoir sur elle et sur sa vie. L’hypnose de spectacle ne va pas dans ce sens.

 

Quelles sont les différences essentielles entre l’Hypnose Ericksonienne et la sophrologie ?

 

Ce sont 2 états distincts de conscience modifiée.

La sophrologie vise plus un état de relaxation et fait intervenir le conscient et l’inconscient de la personne.

L’Hypnose Ericksonienne ne vise pas nécessairement un état de relaxation et se concentre exclusivement sur l’inconscient de la personne.

Alors que la sophrologie s’intéresse plus à la personne ou aux conséquences des problèmes, l’Hypnose Ericksonienne tente de traiter la source des problèmes.

 

Quelle est la différence essentielle entre l’Hypnose Ericksonienne et la méditation ?

 
L’Hypnose Ericksonienne vise l’intégration de la conscience au travers d’un état modifié de la conscience spécifique : l’hypnose.
 
La méditation vise le renforcement d’un état de conscience de présence à soi, mais n’a aucune visée thérapeutique : la méditation ne permet pas l’intégration de la conscience.
 
Ceci dit, les 2 disciplines se complètent.
 

Pourquoi l’hypnose fait-elle peur ?


Voici 2 raisons, mais il y en a d'autres :
 
a) De nombreux spectacles donnent une idée fausse de la saine utilisation de l’hypnose (visée thérapeutique ou de développement).
b) Certaines personnes n’ont plus de contrôle sur leurs comportements ou sur leur vie et pensent qu’elles doivent aller vers plus de contrôle ou de rationalité pour trouver la solution. Or, c’est précisément ces mêmes personnes qui auraient le plus besoin de l’Hypnose Ericksonienne pour se libérer et enfin retrouver plus de pouvoir et de « contrôle » sur leur vie.
 

L'hypnose est-elle adaptée aux enfants ?

Oui. Les enfants ont souvent plus facile de rentrer dans l’état hypnotique que des adultes.

L’hypnose peut-elle créer de faux souvenirs ?

Oui. Il ne s’agit alors pas d’hypnose thérapeutique ou à des fins de coaching.

L’hypnose est une relation pleine de vie qui a lieu dans une personne et qui est suscitée par la chaleur d’une autre personne.

Milton Hyland Erickson

 

Alain MARTHOZ

Psychopraticien – Coach Intégral

Hypnothérapeute et Coach certifié

Maître Praticien en Hypnose Ericksonienne et PNL

 

Idées reçues sur l'hypnose

1. Sous hypnose, on est sous l'influence de l'hypnotiseur !

Non, vous n'êtes pas sous l'influence de l'hypnotiseur car lorsque vous êtes en transe hypnotique, vous gagnez en contrôle sur vous-même puisque cet état modifié de conscience vous permet de décupler votre créativité et vos capacités d'apprentissage. Si quelque chose de négatif apparaissait sous hypnose, la personne rejetterait la suggestion et ou sortirait immédiatement de transe.

 

2. L'hypnose, c'est de la "manipulation" !

Non, il ne s'agit pas ici de l'hypnose de spectacle. L'Hypnose Ericksonienne et la Nouvelle Hypnose respectent vos objectifs. Par ailleurs, puisque l'hypnothérapeute éricksonien utilise un langage non-spécifique, votre inconscient adapte toujours la communication reçue au mieux de vos intérêts. Il n'y a donc aucune projection personnelle de la part du thérapeute.

 

3. L’hypnose est dangereuse !

Faux. L’hypnose Ericksonienne est une forme de psychothérapie. L’idée selon laquelle l’hypnose peut être dangereuse est infondée. La personne sous hypnose est présente, elle entend ce qui se passe autour d’elle et participe à son évolution.

 

4. L’hypnose, c’est pour les personnes faibles !

Faux. L’hypnose à des fins thérapeutiques ou de coaching fonctionne pour les personnes qui veulent évoluer…et vouloir évoluer n'est pas un signe de faiblesse, au contraire.

 

5. L’hypnose, c’est de la magie !

Faux. Cela n’a rien à voir avec de la magie. Par contre, les changements obtenus sont souvent rapides et « surprenants ».

 

6. L’hypnose, c’est de la supercherie !

Faux. Les suggestions en état hypnotique peuvent être observées en imagerie médicale, car elles déclenchent des réactions dans le cerveau.
Par contre, ce n’est pas parce qu’un hypnothérapeute peut aider une personne à entrer dans un état hypnotique que cette personne va changer automatiquement ! En effet, apprendre une technique est une chose, mais l’utiliser efficacement est une autre chose.

 

7. Plus l'état hypnotique est profond, meilleurs sont les résultats !

Faux. Les résultats obtenus sous hypnose ne sont pas nécessairement proportionnels au niveau de transe ; c'est ainsi qu'il est possible d'avoir des changements profonds dans un état de transe léger.

 

8. Après une séance d'hypnose, tous mes problèmes vont se régler tout seul !

Bien qu'il soit possible de guérir d'une phobie ou d'une allergie en une séance, cela demande en général un investissement personnel : il faut vraiment vouloir changer !

 

9. L’hypnose est un état artificiel !

Faux. C’est un état physiologique banal que tout le monde vit plusieurs fois par jour (en voiture, lors d’un film, en marchant, etc.).

 

10. L’hypnose soigne ou guérit !

Faux. L’hypnose ne guérit ou ne soigne rien du tout. L’hypnose est une porte d’entrée vers un état nécessaire à l’évolution de la conscience (intégration de la conscience et développement vertical de la conscience). Le patient ou le client guérit parce qu’il a décidé d’évoluer.

 

11. L’hypnose ne soigne pas vraiment : d’autres symptômes peuvent surgir après le traitement

Faux. Si le travail thérapeutique est correctement effectué et donc si les causes profondes du problème ou du symptôme ont été traitées, le symptôme ne va pas réapparaître ou ne sera pas substitué par un autre symptôme.

Maintenant, il est vrai que l’hypnose, en elle-même, ne soigne pas. Le thérapeute a-t-il cerné les causes profondes des problématiques ? Le patient ou client a-t-il une ferme intention d’évoluer ?

 

12. L’hypnose provoque l’endormissement !

Faux. L’hypnose ne conduit pas à un endormissement, mais à un état modifié de la conscience autre que le sommeil.

 

13. L’hypnose va faire revenir des moments désagréables !

Faux. Les objectifs du travail thérapeutique ou de coaching sous hypnose sont orientés vers l’augmentation des ressources et non des évènements particuliers de la personne ou ses problèmes. Aucun travail d’enquête n’est fait ou ne peut être fait durant l’hypnose.

 

14. Puisque l’hypnose n’a pas marché pour moi, cela ne marchera jamais !

Faux. L’état hypnotique n’est qu’un paramètre parmi d’autres pour réussir sa psychothérapie ou son coaching. Les objectifs d’évolution fixés étaient-ils les bons ? Y avait-il comptabilité entre vous et le praticien en hypnose ? Aviez-vous clairement l’intention d’évoluer lorsque vous avez eu votre séance d’hypnose ? Le cadre de travail thérapeutique était-il bon pour vous ? Etc. Tous ces éléments sont déterminants.

 

15. Je ne sais pas lâcher-prise, donc l'hypnose ce n'est pas pour moi !

Faux. La plupart des personnes ont des difficultés à lâcher-prise dans leur vie quotidienne mais il n'y a pas de corrélation avec la capacité à entrer dans un état hypnotique durant une séance d'hypnothérapie.

 

Pour aller + loin…

Vous souhaitez utiliser l'Hypnose Ericksonienne pour vous libérer et ou pour développer vos compétences ?
Vous souhaitez découvrir comment l'Hypnose Ericksonienne pourra vous aider ?

Faites de votre inconscient un allié !

Demandez des renseignements complémentairesPrenez rendez-vous à Liège (centre)

Mon engagement : vous offrir le prix de la 1ère séance si, à l'issue de celle-ci, je n'ai pas l'intime conviction de pouvoir vous aider par rapport à vos demandes de bien-être et ou de développement personnel.

 

Croyances au sujet de l'Hypnose Ericksonienne

Voici quelques croyances au sujet de l’Hypnose Ericksonienne qui sont véhiculées par les meilleures écoles d'Hypnose Ericksonienne. Ces affirmations sont vraies selon la conception post-moderne/humaniste de la conscience, mais inexactes du point de vue intégral.
La conception intégrale de l’hypnose offre un plus puissant levier de transformation étant donné qu'elle est plus proche de la "réelle" réalité.
 

1. L’Hypnose Ericksonienne a pour objectif de faire collaborer le conscient et l’inconscient pour produire les changements nécessaires à la résolution du problème.

 
Point de vue intégral : Il y a des états de conscience et des niveaux de conscience. Lorsqu’une personne sort de son mental rationnel pour entrer dans un état d’hypnose, elle passe d’un état de conscience ordinaire à un autre état de conscience modifié.
 
Un état de conscience modifié (hypnose, lâcher-prise, etc.) est nécessaire pour que la conscience globale d’une personne puisse évoluer car lorsque la personne est dans son mental rationnel, elle utilise la capacité de perception liée au niveau de conscience du mental, mais aussi des niveaux de conscience intermédiaires.
 
La conscience a besoin de cet état hors du temps pour évoluer.
 
Ce n’est pas le conscient et l’inconscient qui collaborent pour produire des changements, ce sont les niveaux de conscience (= le « conscient ») qui évoluent par intégration et développement vertical.
 
Cette harmonisation au niveau « conscience » produit ensuite des effets aux niveaux émotionnels et cognitifs et assure une harmonisation globale dans l’esprit de la personne et la « disparition » des problèmes.
 

2. L’hypnose thérapeutique permet d’accéder au réservoir de ressources d’une personne.

 
Point de vue intégral : Il n’y a pas de réservoir de ressources ! Ce réservoir n’est qu’une métaphore relative au potentiel d’évolution d’une personne et à son intention d’évoluer. Si une personne ne veut pas changer, il n’y a pas de « réservoir » et si elle veut se transformer, alors son « réservoir » est grand…car sa capacité à faire évoluer sa conscience est grande.
 

3. Le but de l’Hypnose Ericksonienne est de permettre à une personne de puiser en elle les ressources pour solutionner ses problèmes.

 
Point de vue intégral : Il n’y a pas de ressources en attente d’être puisées et il n’y a pas de problèmes ! Il y a seulement la conscience qui trouve sur sa route des obstacles qui lui indiquent qu’elle doit continuer à évoluer. Cette évolution, si elle se veut importante, ne peut se faire que dans un état modifié de conscience. Mettez une personne qui ne veut pas changer dans un état hypnotique et elle ne trouvera en elle aucune ressource à sa disposition (et elle ne se laissera par ailleurs pas hypnotiser !…sauf peut-être à un show de distraction).
 

 

4. L’hypnose a un effet sur certaines zones du cerveau que l'on peut l’observer par imagerie médicale.

Point de vue intégral : L’hypnose a un effet direct sur les structures ou niveaux de la conscience humaine (dimension intersubjective de l’esprit) qui ne se situent pas dans le cerveau. Cet impact se manifeste ensuite dans la physiologie neurologique du cerveau (dimension objective de l’esprit) et au niveau du corps (dimension subjective de l’esprit).

 

5. Pour parler à l’inconscient, il faut parler comme à un enfant de 5 ans !

Point de vue intégral : Les problématiques humaines sont liées à un manque d’évolution de la conscience (intégration et développement vertical) des niveaux de consciences situés sous le niveau de conscience d’actualisation d’une personne donnée.

Puisque les niveaux de conscience concernés sont donc sous les valeurs de la rationalité moderne, il faut donc parler un langage autour des valeurs tribales/affectives, guerrière/ego-plaisir-jeu ou traditionnelles/croyances.

Pour ma part, je ne pense pas qu’il faille pour autant parler à son client ou son patient comme si c’était un enfant de 5 ans !

 

6. Pour l’hypnothérapeute Ericksonien, ce qui bloque, ce n’est pas la compréhension de nos troubles, mais bien les émotions qui y sont cristallisées. 

Point de vue intégral : Ce qui bloque, ce n’est pas les émotions cristallisées, mais les conflits de sens (conflits de valeurs) autour de certains faits, évènements, relations, etc.


7. L’hypnose désensibilise les douleurs physiques et psychiques en allant au cœur des émotions. 

Point de vue intégral : L’hypnose désensibilise les douleurs psychiques et physiques en allant au cœur des conflits de sens dans la psyché humaine.

 

Témoignages relatifs à l'Hypnose Ericksonienne

Découvrez les témoignages relatifs à l'hypnose

keyboard_arrow_up