Burnout

C'est quoi le burnout ou épuisement professionnel ?

Vous vous sentez épuisé physiquement, mentalement et émotionnellement ?
Vous êtes complètement démotivé par votre travail ?
Votre "ressort" est cassé ?
Peut-être alors souffrez-vous du burn-out?

Le burn-out ou épuisement professionnel est la conséquence d'un stress permanent et prolongé.

Une personne atteinte de burnout a souvent un manque d'attention, est facilement irritable, est épuisée physiquement, mentalement et émotionnellement et est complètement démotivé par son travail. La personne souffrant de burn-out a aussi souvent un sentiment d'impuissance et d'échec ainsi qu'une image très négative d'elle-même.

Les professions où les personnes sont les plus sujettes au risque de burn-out sont celles où les personnes sont fortement sollicitées mentalement et émotionnellement, où il y a des responsabilités et pressions importantes, où il y a des objectifs difficiles à atteindre, où il y a un manque de communication, etc.

Certaines personnes sont également aussi plus sujettes que d'autres au burnout. C'est ainsi que les personnes valorisant fortement la performance ou sans autre centre d'intérêt que le travail sont plus enclines à développer le burn-out.

 

Problématiques souvent liées au burnout

  • Je ne sais pas "dire non"
  • Je ne sais pas être égoïste
  • Culpabilité
  • Dépendance affective
  • Problème avec l'autorité
  • Manque de résistance au stress
  • Perfectionnisme
  • Difficulté à déléguer
  • Problème de communication avec un collègue ou supérieur
  • Difficulté à prendre des décisions
  • Manque d'assertivité
  • Difficulté à gérer son stress
  • Difficulté à gérer ses émotions
  • Incapacité à séparer sa vie privée de sa vie professionnelle
  • Recherche excessive de reconnaissance

Voir aussi :

  • Les peurs pathologiques associées à l'épuisement professionnel
 

Comprendre le burnout

1. En quoi le burnout est-il différent d’une dépression ?

Si vous êtes en situation de burnout, bien que vous soyez épuisé émotionnellement comme l’est une personne qui souffre de dépression, vous n’avez cependant pas nécessairement perdu votre intérêt pour la vie et votre joie de vivre.

En effet, dès lors que vous n’avez plus à exercer votre travail, vous conservez souvent un intérêt pour divers aspects de votre vie. Ce n’est pas le cas pour les personnes dépressives.

Si vous êtes en arrêt de travail pour burnout, le travail que vous exercez a peut-être encore du sens pour vous. Toutefois, vous n’aviez plus les ressources suffisantes pour l’exercer de manière optimale.
Dans tous les cas, si vous vous libérez du burnout et que vous retournez sur votre lieu de travail, vous ne l’exercerez plus de la même façon qu’avant.

Une différence marquante également est le fait que les personnes aux prises avec le burnout sont souvent de nature plus combative et positive que les personnes atteintes de dépression.

Néanmoins, une personne atteinte de burnout peut sombrer dans la dépression si sa problématique n’est pas traitée correctement.

 

2. En quoi le burnout est-il différent du surmenage ?

Si vous êtes surmené, ce n’est pas nécessairement à cause de votre travail et vous pourrez retourner sur votre lieu de travail après quelques jours d’interruption sans que votre activité professionnelle soit remise en question. Il s’agit juste d’un problème temporaire et ponctuel. On parle ici surtout d’épuisement physique.

Dans le cas d’un burnout, le travail en lui-même pose problème, surtout dans la façon de l’aborder.

Bien qu’il soit possible que vous soyez soulagé temporairement par un repos de quelques jours, le problème n’en sera pas réglé pour autant. En effet, il s’agit ici d’épuisement essentiellement émotionnel et mental.

 

3. En quoi le burnout est-il différent de la fibromyalgie ?

Les personnes atteintes de fibromyalgie ont en général des problématiques de vie similaires, mais plus lourdes par rapport aux personnes en burnout.

Dans le cas de la fibromyalgie, c’est surtout le corps qui se manifeste au travers d’une série de douleurs dans les muscles et dans les os. Pour le burnout, et bien que certaines personnes ressentent qu’elles ne savent plus avancer ou que leur corps leur dit « STOP », c’est surtout au niveau émotionnel que cela ne va plus.

Dans le cas de la fibromyalgie, c’est rarement le travail qui en est la cause alors que c’est souvent le travail qui est le déclencheur du burnout.


4. Les personnes atteintes de burnout ont – elles des traits communs ?

Les personnes atteintes de burnout ont souvent des caractéristiques communes : elles sont souvent perfectionnistes, elles ont du mal à « dire non » aux autres, elles ont beaucoup de mal à respecter leurs propres besoins, elles ont du mal à délimiter leur propre territoire et donc ne connaissent pas leurs limites, elles ont également souvent peur de perdre des relations et elles culpabilisent facilement ou ont peur de décevoir les autres.

 

5. Quelles sont les causes du burnout ?

Bien que cette problématique concerne de nombreux travailleurs et soit déclenchée dans le cadre professionnel à cause du stress, les causes se trouvent ailleurs.

Les causes du burnout sont liées au vécu familial et à l’histoire du travailleur. Les peurs liées à la relation aux autres, les peurs liées au pouvoir personnel et à son territoire, les peurs liées aux traditions ainsi que bien entendu les peurs liées au modernisme en sont les causes.

Le burnout met en évidence le manque d’intégration de la conscience chez la plupart des individus. Le burnout est souvent l’occasion de faire un bilan sur soi-même : quelles sont mes priorités ? Qu’est-ce qui est bon pour moi ? Ce travail est-il fait pour moi ? Etc.

 

6. Qui peut être touché par le burnout ?

Le burnout n’affecte pas que des travailleurs à temps plein (employés, cadres, ouvriers, indépendants, etc.)
C’est ainsi que des travailleurs à temps partiel, mais aussi des enfants, des adolescents, des femmes au foyer, des étudiants, etc. peuvent être atteints de burnout.

 

7. Peut-on prévenir le burnout ?

Bien que de nombreuses « recettes » puissent être mises en œuvre pour contenir ou repousser le burnout (apprendre à dire non, méditation, relaxation, etc.), ces recettes temporaires ne traitent pas le fond du problème.

La Thérapie Intégrale® couplée au Coaching Intégral peuvent permettre à toute personne de prévenir le burnout, c’est-à-dire empêcher qu’il survienne.

 

8. Comment se sortir du burnout ?

La Thérapie Intégrale® couplée au Coaching Intégral peuvent vous permettre de vous libérer du burnout et de ses causes profondes en l’espace de 3 à 5 séances.

 

9. Comment gérer le retour au travail après une absence prolongée dû au burnout ?

Une personne atteinte de burnout peut se trouver dans différents contextes vis-à-vis de son employeur.

C’est ainsi qu’une personne peut aimer son travail mais qu’elle a néanmoins contracté un burnout. Une autre personne peut avoir été en conflit avec son employeur et ne plus souhaiter revenir sur son lieu de travail. Une autre encore peut être proche de la pension et ne plus souhaiter continuer à travailler, etc.

Nonobstant ces différents contextes, il est fréquent qu’une personne qui vient de se libérer de son burnout ait néanmoins quelques appréhensions à l’idée de retourner sur son lieu de travail. En effet, elle ne sait pas encore prendre toute la mesure de l’ampleur de son changement, d’où ces appréhensions.

Pour ma part, je conseille toujours à toute personne libérée du burnout de retourner dès que possible sur son lieu de travail. Dans les faits, certaines personnes redécouvrent leur métier, car elles l’exercent dorénavant en prenant plus soin d’elles-mêmes. D’autres prennent la décision de postuler le même travail mais dans un autre contexte. D’autres personnes encore constatent que ce qu’elles font n’a plus de sens et choisissent de se réorienter professionnellement, etc.

 

 
 

 

Pour aller vers la solution...

 

Evoluez pour vous libérer de votre burnout et retomber sur vos bons rails professionnels!

Pour être appréhendée et solutionnée en profondeur, la problématique du burnout doit tenir compte de tous les aspects de votre vie et donc de votre évolution globale à ce jour.

Des outils tels que le coaching intégral et la thérapie brève intégrale orientés vers des objectifs de développement personnelrelationnel et professionnel, en agisssant directement sur les racines intersubjectives de votre épuisement professionnel, peuvent vous permettre de vous libérer rapidement de cet état d'épuisement général. 

 

Demandez des renseignements complémentaires  –  Prenez rendez-vous à Liège (centre)

Mon engagement : vous offrir le prix de la 1ère séance si, à l'issue de celle-ci, je n'ai pas l'intime conviction de pouvoir vous aider par rapport à vos demandes de bien-être et ou de développement personnel.

Alain MARTHOZ

Psychopraticien - Coach Intégral

Hypnothérapeute et Coach certifié

Maître Praticien en Hypnose Ericksonienne et PNL

Témoignages relatifs au burnout

Lisez les témoignages de clients ayant réussi à se libérer du burnout ou de l'épuisement professionnel : 141, 113, 101, 100, 95, 86, 59, 34, 30

 

Idées reçues sur le burnout

1. Le burnout est une maladie professionnelle !

Faux. Le burnout est souvent déclenché dans le milieu professionnel mais n’est selon moi pas à proprement parler une maladie professionnelle étant donné que le passif personnel et familial en est souvent la cause.

 

2. Le burnout est lié à une difficulté de gestion du stress !

Vrai et faux.
Vrai car une personne atteinte de burnout ne peut effectivement plus contenir ou gérer son stress.
Faux, car les méthodes de gestion du stress (relaxation, méditation, etc.) ne permettent pas de cibler le cœur du problème

 

 

keyboard_arrow_up