Burnout

Epuisement professionnel

 

Vous vous sentez épuisé physiquement, mentalement et émotionnellement?
Vous êtes complètement démotivé par votre travail?
Peut-être alors souffrez-vous du burn-out?
Votre "ressort" est cassé?

Le burn-out ou épuisement professionnel est la conséquence d'un stress permanent et prolongé.

Une personne atteinte de burnout a souvent un manque d'attention, est facilement irritable, est épuisée physiquement, mentalement et émotionnellement et est complètement démotivé par son travail. La personne souffrant de burn-out a aussi souvent un sentiment d'impuissance et d'échec ainsi qu'une une image très négative d'elle-même.

Les professions où les personnes sont les plus sujettes au risque de burn-out sont celles où les personnes sont fortement sollicitées mentalement et émotionnellement, où il y a des responsabilités et pressions importantes, où il y a des objectifs difficiles à atteindre, où il y a un manque de communication, etc.

Certaines personnes sont également aussi plus sujettes que d'autres au burnout. C'est ainsi que les personnes valorisant fortement la performance ou sans autre centre d'intérêt que le travail sont plus enclines à développer le burn-out.

 

Problématiques liées

  • Je ne sais pas "dire non"
  • Je ne sais pas être égoïste
  • Culpabilité
  • Dépendance affective
  • Problème avec l'autorité
  • Manque de résistance au stress
  • Perfectionnisme
  • Difficulté à déléguer
  • Problème de communication avec un collègue ou supérieur
  • Difficulté à prendre des décisions
  • Manque d'assertivité
  • Difficulté à gérer son stress
  • Difficulté à gérer ses émotions
  • Incapacité à séparer sa vie privée de sa vie professionnelle
  • Recherche excessive de reconnaissance

Voir aussi:

  • Les peurs pathologiques associées à l'épuisement professionnel
 
 

Témoignages

Témoignage N°113
Joanne - Liège (Province) - 5 séances
temoignage-femmeTémoignage :
Après un burn-out en 2010 et 7 ans de thérapie, ma situation personnelle tournait en rond. Chaque fois que j'essayais d'avancer dans la vie, de me libérer de mes angoisses et de ma souffrance morale, j'avais l'impression de me heurter à un mur.
J'étais dans une lutte permanente contre moi-même, une lutte épuisante et vaine.
Je ressentais une grande solitude, comme un vide béant dans la poitrine, quelque chose de très douloureux sans pouvoir la nommer.
 
Avec le soutien de mon mari et après avoir lu de nombreux témoignages plus que positifs, j'ai décidé de contacter M. Marthoz.
Je dois avouer que j'avais très peur d'affronter mes peurs et mes souffrances. M. Marthoz m'y a bien aidée.
 
Après chaque séance, j'ai ressenti une grande fatigue, parfois de la lassitude, comme si je venais de vivre une épreuve telle que le décès d'un proche par exemple.
Au fil des séances, j'ai enfin pu faire le deuil de personnes chères, pourtant disparues depuis de très nombreuses années.
Je me suis également sentie plus légère, l'esprit désencombré, le coeur libéré d'un poids et de souffrances familiales qui finalement ne m'appartenaient pas.
Je me suis débarrassée d'une culpabilité injuste que je traînais depuis l'adolescence.
 
Au terme de la thérapie, j'ai pu voir des changements inespérés s'opérer en moi :
 
- J'ai pris confiance en moi et en l'avenir,
- Je prends beaucoup plus soin de moi et pose mes limites; je me sens également plus féminine (le problème de la culpabilité et de la pression familiale ayant été réglé),
- En prenant confiance en moi et en osant défendre ma candidature, j'ai enfin réussi à changer de métier. Je ne ressens plus d'angoisse le dimanche à l'idée d'aller travailler le lendemain,
- Je ne ressens plus cette solitude trop connue, ni ce trou béant dans la poitrine,
- J'agis beaucoup plus au lieu de laisser mes peurs me submerger,
- J'appréhende les évènements avec plus de légèreté et avec les idées plus claires,
- Je me simplifie la vie,
- Ma maison était le reflet de mon état d'esprit : encombrée, oppressante, désordonnée. Depuis les séances, elle se désencombre petit à petit et tout est (quasi) rangé! 
 
M. Marthoz, un IMMENSE MERCI pour votre aide!
 
 
 
Témoignage N° 101
Bertrand - Liège - 4 séances
temoignageCi-dessous mon témoignage :
"Je suis allé consulté M. Marthoz sur conseil d'une amie à ma mère. Je ne savais pas du tout en quoi ça consistait mais je souhaitais régler mon problème au plus vite et était donc intéressé par le fait qu'il s'agissait d'une thérapie brève. Au fil des années, j'ai pris trop de responsabilités et de problèmes sur mes épaules, ce qui a engrangé beaucoup de stress, de nervosité, de frustration et de colère. Au lieu de "lâcher prise", j'ai été en "sur-contrôle" ce qui a finalement conduit à un burn-out (que je n'avais pas identifié ainsi au début). Je devenais de plus en plus irascible et très méchant en paroles avec les gens que j'aime (ma femme et mes enfants principalement). A tel point que mon épouse en a eu marre et a décidé de me quitter alors que je venais de prendre rdv chez M. Marthoz (elle ne croyait pas en cette thérapie, bien mal lui en a pris...). Depuis, nous sommes divorcés et les 4 séances suivies chez M. Marthoz m'ont non seulement permis de surmonter mes "démons" passés mais aussi de faire face à la tempête que je traversais avec ce douloureux divorce qui m'a privé de mes enfants pendant 5 semaines. Sans cette aide, je ne sais pas ce qu'il en serait advenu de moi. Je ne peux que remercier du fond du coeur M. Marthoz pour l'aide apportée. Je ne regrette qu'une chose : ne pas avoir entendu parler de lui plus tôt, ce qui m'aurait certainement évité tous ces derniers écueils. A ceux qui se poseraient encore des questions sur cette thérapie : foncez car c'est la meilleure décision que j'ai prise depuis des années !"
 
 
 
Témoignage N° 100
Luce - Liège - 4 séances
 
temoignage-femme"J'ai pris contact avec Mr Marthoz car je me sentais au bord du burn out professionnel.
 
Cette impression permanente d'être sur le point de craquer, m'effrayait beaucoup et je voulais en sortir au plus vite. J'avais besoin d'aide et je l'ai trouvée en rencontrant Mr Marthoz.
 
Après 4 séances, j'avais repris progressivement confiance en moi : mon assurance naturelle, déstabilisée par la surcharge de travail, s'était réinstallée. 
 
J'étais sortie sans effort de la spirale infernale négative dans laquelle je me trouvais. La méthode utilisée par Mr Marthoz est très efficace et tout à fait différente d'une psychanalyse classique.
 
Je suis très contente de ma démarche."
 
 
 
 
Témoignage N° 95
Lucienne - Malmédy - 5 séances
temoignage-femmeBonjour Monsieur Marthoz,
 
Quelques semaines se sont écoulées depuis mon dernier rendez-vous et comme promis, je vous fais part de mon témoignage afin d'encourager ceux qui hésiteraient à faire la démarche. Encore un tout grand merci à vous pour votre accompagnement de qualité ... La reprise au travail se passe bien et je gère beaucoup mieux mon quotidien dans tous les domaines de ma vie. Mon souhait était de sortir du burn out et être moi-même ! Bien sûr il y a encore du chemin à parcourir mais je suis heureuse de constater par des faits précis que je vais vers ce que je suis :-)
 
Je prendrai sans doute contact avec vous dans un futur proche car il reste un domaine difficile que j'aimerais explorer. D'ici là, je vous souhaite une belle continuation sur votre chemin à vous !
 
Voici mon témoignage :
 
Je me souviens très bien avoir poussé la porte de votre bureau avec l'espoir de retrouver le sourire, l'énergie et la le goût de vivre.... J'étais en plein burn out et en arrêt de travail depuis presque 6 mois sans savoir par quel bout prendre les choses... Dès la première séance, vous m'avez demandé quel était l'objectif de ma démarche. Je vous ai répondu que je souhaitais sortir du burn out et oser être moi-même. Très rapidement, vous m'avez rassurée et je vous ai fait confiance. Bien sûr, il a fallu retourner dans les blessures du passé mais j'étais déterminée à "un nettoyage en profondeur". Avec douceur et bienveillance, j'ai pu ressentir ce qui faisait encore mal et vous m'avez accompagné à chaque séance vers la guérison des différentes blessures.
 
Une semaine après ma dernière séance, j'ai pu reprendre le travail sans peurs, sans culpabilité, plus forte et me sentant prête à reprendre ma vie en main. Je vous écris ce témoignage deux mois après ma reprise parce que je souhaitais avoir le recul nécessaire pour un feedback plus juste. 
 
J'ai retrouvé la joie de vivre, l'envie de croquer la vie à plein dents et je vais vers qui je suis vraiment. J'ai conscience que j'exprime plus facilement mon avis, mes limites et la nouveauté c'est que c'est sans la peur du jugement de l'Autre. Quel sentiment de liberté !!
 
Au travail, j'apprends à déléguer plus, à mettre chacun face à ses responsabilités et du coup, c'est plus léger :-).Les personnes avec qui j'avais des problèmes relationnels m'accueillent avec plus de respect voir même avec le sourire et je sais que ces personnes n'ont pas changé, c'est mon regard et mon attitude qui sont différents. 
 
Bref, même si je sais qu'on a jamais fini de cheminer, sachez que je suis heureuse aujourd'hui et c'est important pour moi de vous remercier sincèrement pour vos compétences, votre accompagnement bienveillant ainsi que votre sensibilité. J'espère que ce témoignage pourra éclairer les personnes qui se sentent perdues et leur dire qu'il y a une toujours une lumière au bout du tunnel si elles le souhaitent....
 
Je vous souhaite le meilleur .... Mille merciiiiiii
 
X
 
 
 
 
Témoignage N° 86
Aurélie - Liège - 3 séances
 
temoignage-femmeBonjour Monsieur Marthoz,
 
Je me permets de vous écrire pour vous remercier de votre aide si précieuse.
 
Voilà 8 ans que je galérais contre des douleurs musculaires, j'ai tout essayé en médecine parallèle mais sans succès et je devenais un poids pour mon entourage, je cherchais la cause de ce mal être et je tournais en boucle.
 
Après tous ces échecs de diagnostics et la perte de temps, j'étais désespérée. Je n'arrivais pas à lâcher mon boulot malgré que j'avais dépassé mes limites et que j'étais en plein burn out.
 
Difficile d'accepter cette situation,c'est-à-dire la dépression, les peurs de ne plus être à la hauteur, et une fatigue ingérable.
 
Un jour, en plein désespoir de me retrouver dans un lit, sans ne plus avoir la force de me relever, j'ai chercher sur le net pour trouver de l'aide .Il fallait que je parle à une personne neutre, sans trop y croire mais c'était mon seul espoir. Le destin m'a conduit chez vous.
 
Mes blocages provenaient de ma petite enfance, j'avais des angoisses, la peur de dire non, l'envie de vouloir tout faire avec perfection. Mon papa étant très malade également, je ne savais plus gérer ces différentes situations.
 
Chaque nouvelle journée pour moi est exceptionnelle, j'évolue et je change, je me sens divinement bien, je suis fière d'avoir osé faire le pas.
 
J'ai conseillé des amis de venir vous voir mais il faut juste qu'ils se sentent prêts car je suis la preuve vivante et ça fait tellement plaisir de voir les gens qui vous entourent vous regarder et se demander ce qu'il a bien vous arriver :)
 
Après trois séances je suis épanouie, dynamique, spontanée, fière de moi, pourtant j'étais sceptique mais c'est le corps qui décide de se mettre en accord avec la conscience et c'est avec l'aide de Monsieur Marthoz que j'y suis parvenue.
 
Encore mille fois merci.
 
Bien à vous,
 
X
 
 
 
 
Témoignage N° 59
Aline - Herstal - 7 séances
 
temoignage-femmeUn jour j'ai craqué dans ma vie professionnelle et j'ai démissionné de mon poste de responsable après 23 ans , j' étais proche du burn out ! J'étais très mal et n'avais pas envisagé comment j'allais rebondir. Cette situation m'a amené à chercher de l'aide, je lai trouvée par le net, je suis tombée sur le site de M. Marthoz. Après beaucoup d'hésitations, j'ai envoyé un message,dès le lendemain, M. Marthoz m'appelait et tout s'est enchainé
Premier rendez vous,objectifs fixés ,découverte de la méthode proposée et le travail a commencé
Le résultat , après 7 séances ( 2 pour l'anamnèse et 5 pour atteindre les objectifs)est que j'ai acquis une confiance en moi qui m'a permis d'être choisie pour un nouvel emploi parmi 200 candidatures ! j'ai acquis une certaine sérénité et un bien être qui m'accompagnent au quotidien, tout n 'est pas merveilleux dans ma vie mais beaucoup de choses ont changé
J'avais déjà suivi une thérapie de 7 ans , mais au final j'y racontais mon quotidien sans obtenir de réelles réponses à mes attentes. Ici, pas de longues analyses mais des résultats rapides.
Merci M. Marthoz
 
 
 
 
Témoignage N° 34
Yves - Eupen - 7 séances
temoignageAtteint d’un burnout sévère en début d’année, j’ai mis trois mois à me demander ce que j’allais devenir tant l’avenir me semblait bouché. Crises de larmes, stress, angoisses, obsessions, pertes de la mémoire, perte de libido, tristesse et inquiétudes étaient mon quotidien. Alors que, lorsque j’étais dans la vie active (peut-être trop), je n’avais jamais assez de temps pour faire tout ce que j’avais à faire. Avec en plus le souci de toujours donner le meilleur de soi et un perfectionnisme exacerbé. Bref, c’était Ma vie jusqu’au jour où un nouveau boss est arrivé avec ses idées saugrenues. Je ne me suis pas fais à cette nouvelle façon de travailler et j’ai commencé insidieusement ce burnout. J’ai craqué après trois années de lutte contre ces directives et cette gestion qui ne me convenaient pas.
La maladie déclarée depuis trois mois, une copine m’a parlé de Mr Marthoz. J’ai pris rendez-vous, un peu septique il est vrai, et tout c’est très bien passé entre nous. Très à l’aise !!!
Il va de soi que nous, les "patients", quand nous nous rendons chez lui, c’est pour aller au bout de la thérapie. C’est aller au plus profond de soi rechercher des événements , souvent enfouis très profondément, qui nous ont touché ou marqué dans notre chair.
Merci à Mr Marthoz pour tout ce travail effectué.
 
 
 
 
 
 
Témoignage N° 30
Jeanne - Fléron - 5 séances
 
temoignage-femmeEn mai dernier, j'ai consulté Mr Marthoz dans le but de comprendre ce qui m'avait amenée à quitter l'enseignement pendant près de 3 ans, à la suite d'un burn out total.
 
Je suis en effet enseignante depuis 27 ans. J'ai adoré mon métier et m'y suis dévouée corps et âme jusqu'à ce que je sois obligée de m'arrêter à la suite d'un profond et douloureux burn out.
 
J'ai d'abord cru que la solution était l'éloignement et puis l'arrêt définitif de mon métier.
 
Pourtant, les mois passant, les choses ne changeaient pas, mon mal être était tjs bel et bien là, bien ancré au fond de moi. Les signes les plus évidents étaient une fatigue importante et persistante, des pertes de mémoire qui m'inquiétaient tellement.
 
La vie passant par là, j'ai dû envisager un retour au travail, à ce travail qui m'avait menée là. Il le fallait, je n'avais pas le choix.
 
Oui mais comment faire alors que j'étais encore tellement en souffrance?
 
C'est là que commence mon travail avec Mr Marthoz.
 
Dans un premier temps, nous avons défini mon objectif :retourner au travail, le coeur léger, sereine et convaincue de ma compétence. 
 
Ensuite, nous avons défini les obstacles de ma vie qui m'avaient amenée au burn out avec surtout une analyse très claire des sentiments négatifs qui l'accompagnaient.
 
Je ressentais tour à tour, colère, peur, panique, fatigue, renoncement à un degré de 8 à 9 sur une échelle de 0 à 10...
 
Au fur et à mesure des séances, ces sentiments négatifs s'effaçaient pour laisser place à quelque chose de neutre qui me convenait très bien.
 
Petit à petit, l'idée de reprendre le travail devenait de plus en plus évidente et surtout facile.
 
J'entrevoyais enfin mon retour de manière positive et bienfaisante.
 
Il ne nous a pas fallu beaucoup de temps pour en arriver là, c'est époustouflant !
 
Je suis aujourd'hui toute prête à retravailler, et lorsque j'y pense, je me sens bien et surtout j'attends ce moment avec confiance.
 
Ce travail se fait tout en douceur, il suffit juste de laisser faire.
 
Merci encore pour votre travail et surtout faites encore bien des personnes heureuses.

  

 

 

FAQ 

En quoi le burnout est-il différent d’une dépression ?

Si vous êtes en situation de burnout, bien que vous soyez épuisé émotionnellement comme l’est une personne qui souffre de dépression, vous n’avez cependant pas nécessairement perdu votre intérêt pour la vie et votre joie de vivre.

En effet, dès lors que vous n’avez plus à exercer votre travail, vous conservez souvent un intérêt pour divers aspects de votre vie. Ce n’est pas le cas pour les personnes dépressives.

Si vous êtes en arrêt de travail pour burnout, le travail que vous exercez a peut-être encore du sens pour vous. Toutefois, vous n’aviez plus les ressources suffisantes pour l’exercer de manière optimale.
Dans tous les cas, si vous vous libérez du burnout et que vous retournez sur votre lieu de travail, vous ne l’exercerez plus de la même façon qu’avant.

Une différence marquante également est le fait que les personnes aux prises avec le burnout sont souvent de nature plus combative et positive que les personnes atteintes de dépression.

Néanmoins, une personne atteinte de burnout peut sombrer dans la dépression si sa problématique n’est pas traitée correctement.

 

En quoi le burnout est-il différent du surmenage ?

Si vous êtes surmené, ce n’est pas nécessairement à cause de votre travail et vous pourrez retourner sur votre lieu de travail après quelques jours d’interruption sans que votre activité professionnelle soit remise en question. Il s’agit juste d’un problème temporaire et ponctuel. On parle ici surtout d’épuisement physique.

Dans le cas d’un burnout, le travail en lui-même pose problème, surtout dans la façon de l’aborder.

Bien qu’il soit possible que vous soyez soulagé temporairement par un repos de quelques jours, le problème n’en sera pas réglé pour autant. En effet, il s’agit ici d’épuisement essentiellement émotionnel et mental.

 

En quoi le burnout est-il différent de la fibromyalgie ?

Les personnes atteintes de fibromyalgie ont en général des problématiques de vie similaires mais plus lourdes par rapport aux personnes en burnout.

Dans le cas de la fibromyalgie, c’est surtout le corps qui se manifeste au travers d’une série de douleurs dans les muscles et dans les os. Pour le burnout, et bien que certaines personnes ressentent qu’elles ne savent plus avancer ou que leur corps leur dit « STOP », c’est surtout au niveau émotionnel que cela ne va plus.

Dans le cas de la fibromyalgie, c’est rarement le travail qui en est la cause alors que c’est souvent le travail qui est le déclencheur du burnout.


Les personnes atteintes de burnout ont – elles des traits communs ?

Les personnes atteintes de burnout ont souvent des caractéristiques communes : elles sont souvent perfectionnistes, elles ont du mal à « dire non » aux autres, elles ont beaucoup de mal à respecter leurs propres besoins, elles ont du mal à délimiter leur propre territoire et donc ne connaissent pas leurs limites, elles ont également souvent peur de perdre des relations et elles culpabilisent facilement ou ont peur de décevoir les autres.

 

Quelles sont les causes du burnout ?

Bien que cette problématique concerne de nombreux travailleurs et soit déclenchée dans le cadre professionnel à cause du stress, les causes se trouvent ailleurs.

Les causes du burnout sont liées au vécu familial et à l’histoire du travailleur. Les peurs liées à la relation aux autres, les peurs liées au pouvoir personnel et à son territoire, les peurs liées aux traditions ainsi que bien entendu les peurs liées au modernisme en sont les causes.

Le burnout met en évidence le manque d’intégration de la conscience chez la plupart des individus. Le burnout est souvent l’occasion de faire un bilan sur soi-même : quelles sont mes priorités ? Qu’est-ce qui est bon pour moi ? Ce travail est-il fait pour moi ? Etc.

 

Qui peut être touché par le burnout ?

Le burnout n’affecte pas que des travailleurs à temps plein (employés, cadres, ouvriers, indépendants, etc.)
C’est ainsi que des travailleurs à temps partiel, mais aussi des enfants, des adolescents, des femmes au foyer, des étudiants, etc. peuvent être atteints de burnout.

 

Peut-on prévenir le burnout ?

Bien que de nombreuses « recettes » puissent être mises en œuvre pour contenir ou repousser le burnout (apprendre à dire non, méditation, relaxation, etc.), ces recettes temporaires ne traitent pas le fond du problème.

La Thérapie Intégrale® couplée au Coaching Intégral peuvent permettre à toute personne de prévenir le burnout, c’est-à-dire empêcher qu’il survienne.

 

Comment se sortir du burnout ?

La Thérapie Intégrale® couplée au Coaching Intégral peuvent vous permettre de vous libérer du burnout et de ses causes profondes en l’espace de 3 à 5 séances.

 

Comment gérer le retour au travail après une absence prolongée du au burnout ?

Une personne atteinte de burnout peut se trouver dans différents contextes vis-à-vis de son employeur.

C’est ainsi qu’une personne peut aimer son travail mais qu’elle a néanmoins contracté un burnout. Une autre personne peut avoir été en conflit avec son employeur et ne plus souhaiter revenir sur son lieu de travail. Une autre encore peut être proche de la pension et ne plus souhaiter continuer à travailler, etc.

Nonobstant ces différents contextes, il est fréquent qu’une personne qui vient de se libérer de son burnout ait néanmoins quelques appréhensions à l’idée de retourner sur son lieu de travail. En effet, elle ne sait pas encore prendre toute la mesure de l’ampleur de son changement, d’où ces appréhensions.

Pour ma part, je conseille toujours à toute personne libérée du burnout de retourner dès que possible sur son lieu de travail. Dans les faits, certaines personnes redécouvrent leur métier car elles l’exercent dorénavant en prenant plus soin d’elles-mêmes. D’autres prennent la décision de postuler pour le même travail mais dans un autre contexte. D’autres personnes encore constatent que ce qu’elles font n’a plus de sens et choisissent de se réorienter professionnellement, etc.

 

 

Idées reçues

Le burnout est une maladie professionnelle !

Faux. Le burnout est souvent déclenché dans le milieu professionnel mais n’est selon moi pas à proprement parler une maladie professionnelle étant donné que le passif personnel et familial en est souvent la cause.

 

Le burnout est lié à une difficulté de gestion du stress !

Vrai et faux.
Vrai car une personne atteinte de burnout ne peut effectivement plus contenir ou gérer son stress.
Faux car les méthodes de gestion du stress (relaxation, méditation, etc.) ne permettent pas de cibler le cœur du problème.

 
 
 

Pour aller vers la solution

 

Evoluez pour vous libérer de votre burnout et retomber sur vos bons rails professionnels!

Pour être appréhendée et solutionnée en profondeur, la probllématique du burnout doit tenir compte de tous les aspects de votre vie et de votre évolution globale à ce jour, c'est à dire de l'état d'évolution de votre conscience.

Des outils tels que le Coaching Intégral et la Thérapie intégrale® orientés vers des objectifs de développement personnelrelationnel et professionnel, en agisssant directement sur les racines intersubjectives de votre épuisement professionnel, peuvent vous permettre de vous libérer rapidement de cet état d'épuisement général.

 

 

Les autres groupes de problématiques traitées  

keyboard_arrow_up